in

Un intriguant tourbillon nuageux est apparu au large de la Californie

En fin de journée du 1er février, au large de la Californie, un majestueux tourbillon était visible depuis le ciel. Celui-ci a pris naissance en aval du flux contournant l’île de San Clemente. C’est un type de vortex cantonné aux basses couches de l’atmosphère que l’on appelle communément un tourbillon de von KarmanMalgré un enroulement très évident en présence de nuages, ils ne sont pas accompagnés de phénomènes météorologiques particuliers, hormis un vent très variable.

Un magnifique enroulement cyclonique de basse couche a été capturé par les satellites jeudi dernier, celui-ci se détachant de l’île San Clemente au large de la Californie. Il est très bien mis en évidence par son effet sur le champ de nuages bas (stratus et strato-cumulus). En plus des images satellitaires, il a pu être directement photographié par un pilote d’avion qui se situait dans la zone à ce moment (image ci-dessus).

À quoi est dû ce phénomène ?

En fait, il n’y a pas qu’un seul vortex qui s’est formé à proximité de cette île. Il y’a un couplet mais la partie anticyclonique s’est rapidement estompée. Ces tourbillons qui se forment dans le sillage des îles sont appelés des tourbillons de sillage ou allées de von Karman. Ils prennent naissance sous le vent d’un relief peu prononcé lorsque le vent de basse couche est modéré et accompagné d’une inversion de température en altitude. Le relief des îles agit ainsi comme un obstacle pour le flux. Ce dernier est détourné, devient alors instable et se scinde alternativement en tourbillons cycloniques et anticycloniques en aval de l’obstacle.

Dans le cas présent, c’est le relief de l’île de San Clemente qui a joué le rôle de l’obstacle en présence de conditions atmosphériques favorables. Aussi, à la vue de l’animation en provenance du satellite américain GOES-16, il est évident que le processus a été temporaire et asymétrique probablement en raison d’un vent de basse couche trop variable (on devine sur les nuages bas que la direction change assez rapidement). La forme de l’île peut également perturber la symétrie de l’allée de tourbillons.

Animation satellite tirée du lien suivant. http://weather.cod.edu/satrad/exper/

Animation satellite tirée du lien suivant. http://weather.cod.edu/satrad/exper/

Pour qui n’est pas au fait du phénomène, vu du ciel, au premier coup d’œil cela peut faire penser à un petit ouragan ! Alors que dans un vrai ouragan, fortes pluies et vents puissants sont monnaie courante, ces vortex de basse couche sont rarement accompagnés de précipitations et généralement associés à des vents faibles et très variables.

Source de la photo d’introduction : twitter @WXMegs.