in ,

Le sexe moins important que le smartphone ? Ce que révèle un nouveau sondage sur notre relation au téléphone

Crédits : iStock

Nous savions déjà qu’une grande partie des Français étaient accros à leur smartphone. En revanche, un sondage nous apprend qu’entre un tiers et la moitié des Français préféreraient se priver de sexe plutôt que d’abandonner leur téléphone portable.

Pas moins de 49 % des Français pensent que leur smartphone leur est indispensable, une proportion atteignant 66 % chez les 15-25 ans. En moyenne, un smartphone est consulté 1 h 30 par jour, parfois 3 heures chez les plus jeunes. Si la plupart des utilisateurs s’en servent à domicile (77 %), ils sont nombreux à sortir leur smartphone en compagnie de leurs amis (42 %) ou encore dans les transports en commun, au bureau, dans la rue, dans leur voiture ou encore pendant les repas de famille et les sorties culturelles. Là encore, ces pratiques sont encore plus intensives chez les moins de 25 ans.

Ces données nous sont fournies par Bouygues Telecom, qui a récemment publié les résultats de son premier Observatoire des pratiques numériques des Français dans un communiqué publié le 1er février 2018.

Évoquons également le fait que 34 % des Français éteignent bien leur smartphone avant de se coucher, mais ils sont tout de même 43 % à le garder allumé ou en veille en permanence, une proportion atteignant 63 % chez les adolescentes ! Mais que font les Français sur leur smartphone ? 88 % cherchent des infos, 73 % consultent les réseaux sociaux, 69 % lisent les médias, 69 % consultent leur compte bancaire, 60 % postent des photos d’eux-mêmes, 59 % font du shopping ou encore 56 % font leurs démarches administratives et 49 % regardent les chaînes TV.

Ce qui est le plus étonnant dans ces pratiques, c’est qu’une partie des Français se dit prête à renoncer à certaines choses plutôt qu’à son smartphone. En effet, 79 % des interrogés se disent prêts à abandonner l’alcool plutôt que leur smartphone, 65 % le sont à propos du sport, 61 % concernant le café et évidemment, le sexe, que 41 % des sondés accepteraient d’oublier pour pouvoir continuer à jouir de leur appareil favori.

Sources : ConsoglobeTuxboard