in ,

Une grenouille inscrite sur un site de rencontre pour sauver son espèce

Roméo trouvera t-il sa Juliette avant de disparaitre ? Crédits : Match.com

Une équipe de chercheurs tente de sauver une espèce de grenouille en ayant inscrit le dernier spécimen mâle des Sehuencas de Bolivie. Ceci sera-t-il suffisant pour lui trouver une dulcinée ?

Quoi de mieux pour sensibiliser les gens et éventuellement trouver une femelle à Roméo que d’inscrire ce dernier sur la plateforme de rencontre Match.com ? Roméo est le nom du dernier représentant de son espèce, les grenouilles Sehuencas endémiques de Bolivie. L’idée d’inscrire celui-ci sur le site de rencontre provient des chercheurs du Museum d’histoire naturelle de Cochabamba dans le cadre du projet Bolivian Amphibian Initiative, mené en collaboration avec l’ONG Global Wildlife Conservation.

« Nous ne voulons pas qu’il perde espoir », a déclaré Arturo Munoz, un des chercheurs à l’origine de cette idée originale.

Lancée il y a moins d’une semaine, l’opération est en réalité destinée à trouver 15 000 dollars pour ce 14 février 2018 au plus tard, jour de la Saint-Valentin. Dans le cas où la somme annoncée est réellement réunie, une dizaine d’expéditions seront alors organisées afin de trouver une femelle Sehuenca à Roméo.

« Je suis un gars assez simple […] J’aime la nourriture et si besoin, j’enfile un pantalon et sort de la maison s’il y a un ver ou un escargot à manger ! Quant à celle que je cherche, je ne suis pas pointilleux, j’ai seulement besoin d’une autre Sehuenca comme moi », peut-on lire sur le profil de Roméo sur Match.com.

Il s’avère que le temps presse pour Roméo – âgé déjà de 11 ans – car l’espérance de vie de ce genre de grenouille est d’une quinzaine d’années. Il est donc impératif de le faire se reproduire avant sa disparition. En revanche, si la reproduction n’est pas possible, la solution du clonage de Roméo pourrait être envisagée, comme l’explique le site Global News.

Sources : Global NewsMashableSciences et Avenir