in

Comment les étoiles montrent-elles le chemin aux animaux nocturnes ?

Crédits : Pexels / Pixabay

Nous savons qu’un certain nombre d’espèces utilisent les étoiles comme source d’information directionnelle. Malgré tout, les stratégies adoptées pour convertir ce modèle complexe et variable de points de lumière tamisée en une indication fiable d’orientation restent encore difficiles à interpréter.

Pour les animaux qui migrent ou recherchent de la nourriture sur de grandes distances, les heures les plus fraîches de la nuit sont préférables à la chaleur du soleil. Il y a en effet des avantages à être actif la nuit. Moins de parasites, moins de prédateurs, et moins de concurrents pour la nourriture que pendant la journée. Mais encore faut-il pouvoir maintenir le cap sans lumière. La nature sait le faire : les oiseaux migrateurs qui décollent au coucher du soleil comptent par exemple sur leur compas magnétique, mais aussi sur les étoiles individuelles pour s’orienter.

En 1970, une étude portant sur la migration du Passerin indigo révélait déjà que ce petit oiseau nord-américain se servait des étoiles pour se repérer. En n’utilisant pas seulement le champ magnétique de la Terre, il pouvait rejoindre sa zone d’hivernage. Toutefois, ces derniers se sont montrés incapables de bien se diriger lorsque le ciel ne laissait voir aucune étoile.

Les scolytes – insectes de la famille des coléoptères – ont eux une approche différente, guidés la nuit par la lumière de la Voie lactée, qui contraste avec le ciel sombre environnant. Autre animal, autre technique, le phoque commun (Phoca vitulina) se repère quant à lui grâce à l’étoile Polaire. Des experts de l’Université du Sud-Danemark ont effectué une étude en 2008 au sujet de ce mammifère. Ils ont en effet montré que les phoques surveillent constamment l’angle existant entre cette étoile et la constellation qu’ils suivent, qui se déplace avec la rotation de la Terre.

Mais ils ne sont pas les seuls : des études soutiennent également que les mites, les grenouilles et d’autres animaux utilisent le ciel étoilé pour naviguer la nuit. À l’instar des humains, certains animaux « peuvent discerner les étoiles individuelles. […] Nous croyons qu’ils peuvent interpréter le ciel étoilé et la Voie lactée comme des modèles de lumière », explique James Foster, biologiste à la Faculté des sciences de l’Université de Lund, en Suède.

« Nous savons encore très peu de choses sur la manière dont les animaux nocturnes vivent et interprètent le ciel nocturne : par exemple, personne n’a encore déterminé si, et comment, les oiseaux migrateurs changent de point de référence dans le ciel nocturne lorsqu’ils passent l’équateur », explique le chercheur. « Je pense que les technologies émergentes, telles que les caméras hautement sensibles, nous permettront de découvrir beaucoup d’autres espèces qui utilisent également le ciel étoilé pour les guider pendant les heures les plus sombres de la nuit. »

Source