in

Le téléphone rouge a été rétabli entre les deux Corées !

Crédits : Pixabay

Signe d’un rapprochement entre Pyongyang et Séoul, la ligne téléphonique d’urgence permettant la communication entre la Corée du Nord à la Corée du Sud a été réactivée sous l’impulsion de Kim Jong-un. Cette ligne, coupée depuis février 2016, a donc été remise en service dans le cadre d’une conversation d’une vingtaine de minutes.

Alors que la Corée du Nord continue de faire parler d’elle dans les médias pour des faits de démonstration militaires, un événement récent peut donner un peu d’espoir de réconciliation entre les deux Corées. En effet, le téléphone rouge reliant les deux pays a été remis en service ce 3 janvier 2018 à 15 h 30 heure locale et une conversation de 20 minutes a eu lieu, selon un responsable du ministère sud-coréen de l’Unification, comme le rapporte France 24.

Alors que le responsable sud-coréen n’a pas donné plus de détails sur cette conversation, il semblerait que la Corée du Sud ait favorablement répondu à une demande de dialogue de la part de Kim Jong-un. Cette main tendue aurait notamment concerné une participation de la Corée du Nord aux prochains Jeux olympiques d’hiver qui se dérouleront au sud à Pyeongchang du 9 au 25 février 2018.

Ce geste rare a donc été effectué par les Nord-Coréens, et selon Séoul il s’agit de la première fois depuis 2015 que des discussions si importantes ont eu lieu entre les deux pays, concernant les JO mais également « d’autres questions d’intérêt mutuel pour l’amélioration des relations inter coréennes ».

Rappelons que les tensions ont rarement atteint un niveau tel que celui d’aujourd’hui, Kim Jong-un évoquant à l’occasion de la nouvelle année que son pays était un état nucléaire à part entière et que ce dernier avait en permanence un « bouton nucléaire » à sa disposition. Par ailleurs, le président Donald Trump n’avait pas manqué de répondre à cette déclaration en indiquant avoir sous la main un bouton « plus gros et plus puissant » et « en état de marche ».

Quoi qu’il en soit, si Kim Jong-un n’a pas surenchéri à la réaction américaine, celui-ci a tout de même salué le soutien de la Corée du Sud à sa proposition. Séoul a pour sa part apprécié l’initiative de la réouverture de cette ligne d’urgence.

Sources : France 24Le Figaro