in

La Lune est sur le point de faire quelque chose qu’elle n’a pas fait depuis plus de 150 ans

Crédits : Pixabay

Le 31 janvier prochain sera un peu spécial pour une partie du monde. Trois événements célestes distincts se produiront simultanément cette nuit là, ce que certains appellent déjà une « éclipse de Lune de sang bleue ». Une rareté astronomique qui n’a pas eu lieu depuis plus de 150 ans.

Une super Lune, comme celle visible le jour du Nouvel An de cette année, se produit lorsque notre satellite se rapproche de la Terre. Une configuration orbitale qui fait que la Lune apparaît plus grande et plus claire que la normale. Le 31 janvier, la Lune sera pleine pour la deuxième fois en un mois – un événement rare qui ne se produit qu’une fois tous les deux ans et demi, mieux connu sous le nom de « Lune bleue ». Et pour couronner le tout, il y aura également une éclipse lunaire totale.

Cette éclipse lunaire ne sera en revanche pas visible en Europe. Seront concernées la côte ouest des États-Unis, l’Asie centrale et orientale, l’Indonésie, la Nouvelle-Zélande, une bonne partie de l’Australie, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie. Si vous souhaitez contempler un événement identique, cochez la date du 27 juillet 2018 sur votre calendrier. Le même jour, Mars rentrera « en opposition », c’est-à-dire que la planète sera alignée avec le Soleil et la Terre. C’est une coïncidence, mais cela double vos raisons de scruter le ciel cette nuit-là. L’éclipse sera seulement partiellement visible depuis la France métropolitaine, mais complètement identifiable depuis une bonne partie de l’hémisphère sud, dont la Réunion.

Autres événements astronomiques à prévoir cette année : Mars, Jupiter et Saturne seront en opposition. Elles pourront alors être particulièrement observables dans le ciel nocturne. Cela sera notamment le cas pour Jupiter le 9 mai, le 27 juin pour Saturne et le 27 juillet pour Mars. La planète rouge particulièrement, sera au plus proche de la Terre depuis 2003, et n’apparaîtra pas aussi grosse et brillante avant 2035.

Côté étoiles filantes, plusieurs dates sont à inscrire dans vos agendas. Du 22 au 23 avril, il faudra garder l’œil ouvert pour observer le pic d’activité de la pluie d’étoiles filantes des Lyrides. Du 12 au 13 août, ce sera le pic d’activité de la pluie d’étoiles filantes des Perséides, une des plus intenses pluies de météorites de l’année. En 2018, elle devrait être particulièrement bien visible car elle coïncide avec un ciel sombre et sans Lune. Entre le 17 et 18 novembre, ce sera au tour des Léonides.

Source