in

Archéologie : dans l’Antiquité, les jouets d’enfant étaient déjà genrés

Crédits : AA Photo

Alors que le débat portant sur les jouets genrés est bien d’actualité, il faut savoir qu’il y a plusieurs millénaires, les jouets étaient plus ou moins déjà différenciés de cette façon. Entre autres, de récentes fouilles archéologiques dans le nord-ouest de la Turquie en attestent.

Les chercheurs du département d’archéologie de l’Université Atatürk (Turquie) ont retrouvé dans des tombes datant du VIIe siècle av J.C. de l’antique cité grecque de Parion (époque hellénistique), de nombreux jouets d’enfants. Parmi les objets retrouvés, il y a des figurines, des chariots miniatures, des osselets ou encore des statuettes d’animaux, comme l’explique le quotidien turc anglophone The Daily Sabah.

« Il y a 2000 ans, les filles jouaient avec des poupées ressemblant aux Barbies, de la même façon qu’aujourd’hui », explique le professeur Hasan Kasapoğlu, directeur des opérations.

Selon les chercheurs ayant procédé aux excavations, les filles avaient des sortes de poupées en terre cuite, et les garçons davantage de figurines représentant des personnages mythologiques, par ailleurs souvent façonnées en pierre ou en os. Cette découverte est à mettre en lien avec d’autres recherches effectuées dans la nécropole de Soğmatar, dans le sud-est de la Turquie. En 2017, les chercheurs avaient alors découvert un chariot miniature ancien de 5000 ans possédant encore ses quatre roues.

En Sibérie, des jouets d’enfant datant de l’âge du Bronze avaient également été retrouvés en 2016 par des chercheurs de l’Académie des Sciences russe, tels que des figurines d’animaux en corne ainsi que des poupées.

De nos jours, les jouets genrés font débat. Selon une étude réalisée en 2016, 89 % des jouets pour les filles sont de couleur rose. Éléonore Stevenin-Morguet, porte-parole d’Osez le féminisme ! déclarait que les jouets genrés « maintiennent chacun et chacune dans des cases pleines de stéréotypes » et que « cela dessert particulièrement les filles ».

Sources : The Daily SabahScience & VieLive Science