in

La Russie pourrait-t-elle couper l’Internet des pays occidentaux ?

Crédits : iStock

Et si la Russie avait l’intention de sectionner des câbles internet dans le but de paralyser un grand nombre des pays de l’OTAN ? C’est en tout cas ce que pense le chef d’État-Major des armées britanniques.

Selon un article d‘Euronews du 15 décembre dernier, la Russie pourrait être à l’origine d’une catastrophe future pour l’économie et la qualité de vie des pays occidentaux. Comment ? En suspendant les connexions internet de ces pays après avoir coupé des câbles sous-marins, comme le craint Stuart Peach, le chef d’État-Major des armées britanniques.

Selon l’intéressé, la Russie serait en mesure de sectionner les câbles sous-marins qui relient l’Europe aux États-Unis, une inquiétude qui prend de l’ampleur depuis que que des navires russes ont été récemment repérés dans l’océan Atlantique, près des lieux où se trouvent ces câbles.
D’après Stuart Peach, la Russie entame une sorte de guerre non-conventionnelle, et cette menace relative aux câbles sous-marins devrait inciter le Royaume-Uni et ses alliés à moderniser leur flotte afin de rivaliser.

« Notre prospérité et notre mode de vie encourent un nouveau risque », a déclaré Stuart Peach.

Cet avertissement tombe peu après la parution le 1er décembre 2017 d’un rapport élaboré par le think-tank Policy Exchange, ce dernier stipulant que 97% du réseau de télécommunications mondial était assuré par ces câbles. En novembre 2016, nous avions montré la carte mondiale des câbles sous-marins, dont une capture est visible ci-après. Il est effectivement possible d’y observer la grande quantité de câbles reliant les États-Unis à l’Europe.

Crédits : Submarine Cable Map

Le quotidien britannique The Guardian tend à ne pas vouloir être alarmiste, et indique que la Russie « puise » peut-être dans les fameux câbles comme le font d’autres pays depuis longtemps, dans le but d’intercepter des données.

Sources : The GuardianEuronewsSlate