in ,

Quand la peste est-elle apparue ?

Crédits : Wikimedia Commons

La peste est responsable de la mort de 30 millions de personnes en Europe, en particulier au XIVe siècle. Cette maladie, sans doute la plus mortelle de l’histoire moderne humaine, est entourée d’un voile noir concernant la façon dont la bactérie était arrivée sur le continent.

Cette bactérie se nomme Yersinia Pestis, plus connue sous appellation « bacille de la peste », découverte en 1894 par Alexandre Yersin. Une étude publiée dans la revue Current Biology le 23 novembre 2017 et dirigée par l’Institut Max Planck pour les sciences de l’histoire humaine (Allemagne) affirme avoir du nouveau l’origine du bacille.

Les chercheurs ont analysé plus de 500 dents et ossements retrouvés en Europe de l’Est, dans des pays comme la Russie, la Hongrie, la Croatie ainsi que les Pays baltes. Sur les restes de six individus, l’ADN complet de la bactérie a été identifié. Ces analyses ont permis d’apporter l’hypothèse d’une arrivée de la peste en Europe centrale entre la fin du Néolithique (il y a 4 800 ans) et l’âge de Bronze (il y a 3 700 ans), soit à peu près au même moment que les premiers nomades des steppes. De plus, les différents ADN retrouvés aux quatre coins de l’Europe sont assez similaires à ceux découverts récemment.

« Cela laisse penser que la peste est entrée en Europe, soit à de multiples reprises pendant cette période, en provenant du même réservoir infectieux local, ou en une seule fois à la fin du Néolithique », explique Aida Andrades Valtueña, une des principales auteures de l’étude.

La question suivante se pose : la peste était-elle à l’époque aussi dévastatrice ? Si les chercheurs estiment que de plus amples recherches permettront de répondre de manière ferme à cette interrogation, la possibilité que Yersinia Pestis eût été à l’origine de vastes épidémies est considérée avec sérieux. Il pourrait d’ailleurs exister un lien entre ces éventuelles épidémies et les importants flux migratoires vers l’Europe entre la fin du Néolithique et le début de l’âge de bronze. Ainsi, les nomades des steppes auraient pu vouloir fuir la peste, ce qui aurait causé son introduction à l’ouest.

Sources : RFIFrance TV Info