in

La première autoroute solaire de la Chine va être mise en service

Crédits : People's Network

La Chine accueillera bientôt l’une des toutes premières autoroutes solaires. La section de 2 km du périphérique sud de Jinan sera sera mise en service d’ici la fin du mois de décembre.

Les toits et fenêtres des bâtiments ne sont pas les seules surfaces pouvant être utilisées pour produire de l’énergie solaire. En Chine, la construction de la première autoroute solaire du pays devrait bientôt s’achever. Cette section spéciale sera composée de trois couches : celle du bas sera une couche isolante destinée à empêcher l’humidité d’atteindre les dispositifs photovoltaïques se trouvant dans la couche intermédiaire, et celle du dessus sera la couche de protection construite en béton transparent.

Comme rapporté par Electrek, il s’agit ici d’un tronçon de 2 km de long situé sur l’autoroute urbaine de Jinan. Plus tôt cette année, le groupe de développement des transports de Qilu – qui gère également la route solaire Jinan Expressway – avait construit une route solaire longue de 160 mètres, toujours à Jinan. Elle est aujourd’hui capable de dégivrer automatiquement la route grâce à la conversion électrothermique, et pourrait un jour pouvoir charger, sans fils, les futurs véhicules électriques. Cette nouvelle autoroute solaire devrait normalement être équipée des mêmes caractéristiques.

En dehors de la Chine, les routes solaires ne sont pas nouvelles. Rappelons qu’en 2016, Ségolène Royal inaugurait la première route solaire au monde. L’ancienne ministre avait en effet officiellement raccordé au réseau électrique le premier kilomètre de ce prototype de revêtement innovant, constitué de cellules photovoltaïques encapsulées dans une résine et collé sur la chaussée. Les 2 000 automobilistes qui empruntent en moyenne chaque jour la RD5 pour sortir de Tourouvre peuvent désormais rouler pendant un kilomètre sur 2 800 m2 de dalles photovoltaïques aux allures de carrelage plastifié.

Notons également qu’en 2014, les Pays-Bas finalisaient une piste cyclable équipée de panneaux solaires pour produire de l’électricité. Quant aux États-Unis, le ministère des Transports du Missouri donnait il y a quelques mois son accord pour commencer à tester les trottoirs solaires près de la route 66.

Source