in

Voici Nan Madol, la cité perdue au milieu du Pacifique !

Crédits : Wikimedia Commons

Cette mystérieuse cité en ruine est située sur une île perdue au nord-ouest de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Nan Madol a été mise à l’honneur dans une récente et courte émission de télévision.

La cité de Nan Madol se trouve sur l’île de Pohnpei faisant partie de l’archipel des Îles Carolines, appartenant aux États fédérés de Micronésie. Inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, l’île de Pohnpei est distante de 1 000 kilomètres de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, de 2 500 kilomètres de l’Australie ou encore de 4 000 kilomètres de la côte ouest des États-Unis.

Les recherches ainsi que la datation au carbone 14 ont donné la preuve que l’île fut habitée au IIe siècle après J.C.. Patrick Hunt, archéologue de l’Université de Stanford (États-Unis), se demande dans la brève émission visible en fin d’article, qui aurait bien pu vouloir construire une ville sur une île perdue au milieu de l’océan, si loin de toute autre civilisation, bien que sa population ne devait guère dépasser le millier d’habitants.

Les scientifiques ont quelques notions de l’histoire récente de l’île de Pohnpei. Découverte en 1828 par le navigateur irlandais James O’Connell, l’île a été vraisemblablement habitée dès le XIIIe siècle et la série d’îlots artificiels sont les restes de la capitale de la dynastie des Saudeleur, Nan Madol (signifiant « intervalle » ou « espace entre »). Cependant, les traces de vie datant du IIe siècle ajoutent une épaisse couche de mystère.

Mark McCoy, chercheur à la Texas Southern Methodist University, a fourni des images satellite ayant permis une cartographie de la cité. Une centaine d’îlots sont présents sur une surface d’1,5 kilomètre de long par 500 mètres de large, dont une partie est immergée. Alors que les murs en pierre forment des structures précises, leur origine reste totalement inconnue. Comme le montre la carte ci-dessous, les îlots constituent des formes géographiques dont la signification, s’il y en a une, reste également un mystère.

Crédits : Wikimedia Commons

Voici l’émission What on Earth? sur Science Channel :

Sources : MashableFredzone