in

Ce nouveau projet de taxi volant est complètement fou !

Crédits : Hoversurf

Ce vaisseau aux allures de chauve-souris est un projet de la société russe Hoversurf qui promet un premier prototype pour le milieu de l’année 2018. À mi-chemin entre l’avion et l’hélicoptère, ce vaisseau tiendrait sur une simple place de parking.

Au début de l’année 2017, la société russe Hoversurf avait fait parler d’elle en dévoilant son concept de moto volante baptisée Scorpion 3. Désormais, il est question d’un projet encore plus ambitieux : le Formula, destiné à être un taxi volant entièrement électrique. Alors que ce véhicule n’en est qu’au stade du design, Hoversurf indique qu’il s’agira d’une machine autonome sur 450 kilomètres à une vitesse de 320 km/h et capable de transporter cinq passagers.

Il est également question de 52 mini-turbines orientables placées sur les quatre coins de l’arrière du Formula, alors que sa conception lui permettra de voler comme un avion grâce à des ailes extensibles et de décoller à la verticale tel un hélicoptère. Sa taille est d’ailleurs prévue pour ne pas dépasser celle d’une place de parking.

Crédits : Hoversurf

Malgré le scepticisme entourant assez naturellement ce projet, dont les visuels disponibles sont, disons-le, magnifiques, la société Hoversurf a indiqué sur la fiche de présentation du projet avoir « fini tous les calculs nécessaires à la fabrication du prototype » et projeté de « faire décoller le Formula mi-2018. » Une date d’arrivée sur le marché a également été annoncée (2020) ainsi qu’un prix de vente, à un peu moins de 100 000 dollars.

Les visuels ne permettent pas vraiment de comprendre où se situent les nombreuses batteries capables d’alimenter un tel appareil (52 turbines). Par ailleurs, en plus de promettre une vitesse et une autonomie record, Hoversurf indique également que l’engin sera silencieux et totalement respectueux de l’environnement, sans toutefois donner davantage de détails.

Hoversurf semble avoir multiplié les déclarations étonnantes concernant cet appareil, évoquant notamment l’aspect sécuritaire puisque le Formula serait capable de voler même si la moitié de ses turbines sont défaillantes. Côté matériaux, il est question d’une impression 3D de fibres de carbone et de métal ainsi que d’un revêtement en polycarbonate. Enfin, a été annoncé un système de détection des clés du pilote à l’approche de l’appareil pour un déverrouillage automatique.

D’autres projets de taxis volants existent, citons le EHang 184, le Volocopter 2X ou encore le Lilium Jet.

Sources : Sciences et AvenirAeronews TV