in

Microsoft veut combattre le cancer d’une façon inédite

Crédits : Wikimedia Commons

Cette année, Microsoft a lancé un projet inédit de recherche contre le cancer. Celui-ci intègre l’intelligence artificielle et appréhende le cancer comme s’il s’agissait d’un virus informatique.

L’an dernier, le géant américain de l’informatique avait annoncé que 150 scientifiques et ingénieurs informatiques travaillaient à fabriquer de minuscules ordinateurs destinés à être intégrés à des cellules vivantes. Ceux-ci, fonctionnant comme un système d’exploitation, pourraient en quelque sorte « reprogrammer » les cellules infectées afin de les soigner.

Les recherches sur cette technique intégrant l’intelligence artificielle ont trouvé un cadre en février 2017 avec le lancement du laboratoire Healthcare NExT, permettant une collaboration avec des professionnels de la santé dont ceux du centre médical de l’Université de Pittsburgh (États-Unis). D’autres initiatives de Microsoft viendront contribuer de près ou de loin au projet telles que HealthVault Insights, Microsoft Genomics, ou encore InnerEye. Le but est de trouver ensemble une solution pour vaincre le cancer.

Crédits : Wikimedia Commons

Peter Lee, vice-président de Healthcare NExT, a longuement expliqué les travers de l’initiative dans un article publié sur le blog officiel de Microsoft. L’intéressé a déclaré croire « en la technologie, et particulièrement au cloud, à l’intelligence artificielle et aux outils d’optimisation d’activité, qui seront primordiaux dans la recherche médicale ».

Il s’agit d’un nouveau champ de recherche pour le géant américain qui dit vouloir apporter la contribution des outils numériques dans la recherche médicale, et ce dans le but de faire avancer cette dernière. Le site Digital Journal estime que l’investissement de Microsoft dépasse l’aspect financier ainsi que celui du savoir-faire. En effet, la vision de la firme est inédite, percevant le cancer comme un « glitch », autrement dit une défaillance électronique causant une panne matérielle.

S’il est question de soigner les cellules infectées en les reprogrammant à l’aide de dizaines de minuscules ordinateurs, les experts de Microsoft sont pour l’instant parvenus à développer un logiciel reproduisant le modèle d’une cellule saine, un bon début !

Sources : MashableDigital JournalFrenchWeb