in

Des lasers pour armer les avions de chasses américains dès 2021

Crédits : Air Force Research Lab

Lockheed Martin, première entreprise américaine et mondiale de défense et de sécurité, a signé un contrat avec l’US Air Force pour développer des armes lasers en vue d’équiper les avions de chasse.

L’aviation des États-Unis et la société Lockheed Martin ont signé un contrat de 23,6 millions de dollars, un accord faisant partie du programme Self protect High Energy Laser Demonstrator (SHiELD) de l’armée américaine. Le but ? Encourager le développement d’armes lasers capables de venir à bout d’avion et de missiles dans les airs. De premiers tests grandeur nature sont prévus pour 2021.

Trois éléments composent ce projet : le laser en lui-même, un dispositif de refroidissement et de génération du laser ainsi que le système contrôlant et dirigeant le laser sur la cible voulue. Dans un communiqué publié le 6 novembre 2017, Lockheed Martin a indiqué avoir livré il y a quelques mois un laser de 60 kW destinés à équiper une base terrestre de l’armée de l’air américaine.

Cependant, « intégrer un système d’arme laser dans une plateforme aérienne plus petite » est perçu comme étant « un défi totalement nouveau et différent ». Nénmoins, le fabricant se réjouit que cette technologie soit désormais « assez mature pour être intégrée dans un avion ».

Le site Popular Mechanics estime que dans le cas où ces nouveaux lasers seraient réellement développés, les premiers avions équipés de la sorte devraient être des appareils assez anciens tels que le F-15C, le F-15E Strike Eagle ou encore le F-16.

Alors que l’US Air Force a indiqué que les armes lasers n’auront pas vocation à remplacer les armes classiques et serviront à la défense, Lockheed Martin annonce de son côté que « les technologies sont prêtes à être produites » sur les avions comme c’est le cas ici, mais également sur « des véhicules terrestres et des navires. »

Sources : Popular MechanicsMashableLe Soir