in

Voici l’I.A. créée pour mener en bateau les arnaqueurs du net !

Crédits : Re:scam

Qui n’a pas jamais reçu d’e-mail de la part de ceux que l’on nomme les « brouteurs », ces inconnus qui vous proposent une somme d’argent astronomique mais indisponible sans votre aide ? Une société propose l’utilisation d’une intelligence artificielle destinée à tromper ces arnaqueurs.

Les arnaqueurs du net sont nombreux, ces brouteurs (ou scams) souvent basés en Afrique qui récupèrent de nombreuses adresses email afin de dénicher leur proie. Si vous répondez à leur demande, ces derniers vous séduiront via la promesse d’une grosse somme d’argent qu’ils ne peuvent pas débloquer sans votre aide. Il existe malheureusement de nombreux cas de personnes qui se sont laissés tenter et cela peut aller très loin.

Netsafe est une organisation néozélandaise indépendante et à but non lucratif proposant depuis peu un outil destiné à combattre ce genre d’arnaques : Re : scam. Le principe est très simple car une fois qu’un email suspect est détecté, il suffit de faire suivre ce dernier vers une autre adresse email via laquelle l’intelligence artificielle prendra le relai.

Le but ? Faire perdre un temps considérable aux arnaqueurs grâce à Re : scam qui se chargera d’entretenir une conversation sans fin en leur posant des dizaines de questions. Il faut savoir que l’I.A. évite à tout prix de se faire repérer en multipliant les différentes identités, en faisant volontairement des fautes d’orthographe et même de l’humour, en somme, comme un être humain.

« Nous nous inquiétons de la croissance du nombre d’e-mails d’arnaques, alors que les victimes sont pour la plupart complètement impuissantes. Nous voulons donner aux gens la possibilité d’agir, et c’est ce que Re : scam permet de faire », a expliqué Martin Cocker, président de Netsafe.

Ce service, bien qu’utilisable par tout le monde, n’est pour l’instant disponible qu’en anglais (via l’adresse me@rescam.org) mais il ne serait pas étonnant de le voir se décliner en plusieurs langues dans un avenir proche. L’organisation Netsafe a publié un exemple de « traitement » d’un arnaqueur par l’I.A.. Il s’agissait d’un e-mail demandant des informations bancaires en échange d’un paiement de 5 millions de dollars par semaine, accompagné d’une proposition de rejoindre « la grande famille des illuminatis ». En réponse, Re : scam avait demandé si les illuminatis organisaient des soirées bingo et avait proposé d’envoyer les chiffres de son compte bancaire un par un (voir vidéo ci-dessous).

Sources : MashableL’ADN