in ,

Réalité virtuelle : bientôt un nouvel entraînement pour les astronautes ?

Crédits : capture Youtube / Opaque Media Group

À la base, l’application Earthlight n’était destinée qu’aux amateurs rêvant de devenir astronautes et souhaitant vivre une expérience prenante. Cependant, la NASA s’est récemment intéressée à l’entreprise à l’origine du concept, car le réalisme a tapé dans l’œil des ingénieurs.

À l’heure où nous parlons de tourisme, de colonisation et d’exploration spatiale, la question de savoir comment bien entraîner les astronautes travaille l’agence spatiale américaine. La réalité virtuelle est donc une option que la NASA explore avec attention.

Opaque Space, un studio de réalité virtuelle basé en Australie, a développé l’application Earthlight, un simulateur permettant au commun des mortels d’incarner des astronautes dans l’espace. La NASA a eu vent de l’existence de cette application et a tout de suite été séduite par le concept et a fait appel à la start-up qui l’a mise au point.

Ainsi, la société Opaque Space déjà en partenariat avec Boeing a été mandatée par la NASA pour mettre au point un simulateur plus performant que l’application déjà existante. Si l’agence spatiale américaine utilisait des équipements permettant principalement un entraînement physique, le studio australien devrait apporter un complément plus subtil en matière de contenu. En effet, la nouvelle simulation devrait intégrer des actions telles que l’arrimage d’un vaisseau à la Station Spatiale Internationale ainsi qu’une entrée dans l’atmosphère.

Depuis quelques années, la NASA s’intéresse de près à la réalité virtuelle. Citons par exemple les membres de la mission Neemo 20 ayant testé en 2015 le casque Hololens en milieu aquatique. Cette technologie peut également offrir des possibilités en matière de communication comme en témoigne l’expérience permettant de revivre intégralement la mission Apollo 11 ayant permis le premier pas de l’Homme sur la Lune.

Voici un aperçu de l’application Earthlight mis au point par Opaque Space :

Sources : Réalité virtuelleMashableL’Usine Digitale