in

Ouragan Ophelia : pourquoi la Bretagne s’est réveillée sous un ciel d’apocalypse

Capture twitter / Alexandre Calvez

Scènes apocalyptiques en Bretagne et Loire-Atlantique, où le ciel s’est paré de feu depuis ce week-end, accompagné d’une forte odeur de feu. En cause : le passage remarqué de l’ouragan Ophélia au large des côtes bretonnes.

Ophélia frappe aujourd’hui l’Irlande et l’Ecosse, tourbillonnant avec des vents qui soufflent encore à plus de 150 km/h. Dans son sillage, du sable venu du Sahara arraché par le vent flotte dans l’air, tout comme des odeurs d’incendie en provenance du Portugal où les feux sont en train de sévir. Voici pourquoi la Bretagne et la Loire-Atlantique se sont réveillées ce matin sous un ciel couleur dorée, tapissé d’une odeur de brûlé. Sur Internet, les témoignages se multiplient :

« Vous êtes très nombreux à vous inquiéter sur les conditions atypiques de la matinée (…) Il s’agit des particules de sables qui sont en suspension dans l’air Breton depuis maintenant samedi« , rassure sur son site web Météo Bretagne, qui se base sur 70 stations météo de la région. « Concernant l’odeur de feu, pas de panique là non plus. De violents incendies ravagent malheureusement le Portugal et la partie ouest de l’Espagne. Ces incendies se sont déclarés ce week-end et sont particulièrement importants », précise la chaîne météo.

Ophélia remonte actuellement vers l’Irlande. Les services météorologiques ont notamment placé huit comtés de l’ouest et du sud du pays en « alerte rouge » à partir de ce lundi matin, en raison de prévisions faisant état de rafales de vent dépassant les 130 km/h et d’un risque d’inondations et de « dégâts structurels« . Le ministère irlandais de l’Education a par ailleurs ordonné dans un communiqué que « toutes les écoles, collèges et autres établissements d’enseignement restent fermés lundi« . Les transports scolaires ont également été annulés. Les autres zones du pays, dont la capitale Dublin, sont en « alerte jaune » ou « orange », avec de fortes pluies attendues.

Source