in ,

Vous laisseriez-vous masser par Emma, ce robot-masseur doté d’une intelligence artificielle ?

Crédits : capture Youtube / AFP

Une start-up de la petite cité état asiatique de Singapour a mis au point un robot-masseur doté d’une intelligence artificielle. Celui-ci est capable d’optimiser ses soins en mesurant la rigidité des muscles et des tendons des patients.

Le robot-masseur Emma a été conçu par la société AiTreat, basée à Singapour. Équipant depuis peu une clinique de médecine traditionnelle chinoise, le robot utilise une technique de massage spécifique : le Tui Na (推拿) qui est, avec l’acupuncture, la diététique chinoise, la pharmacopée chinoise et les exercices énergétiques (Qi Gong et Tai-chi), l’une des cinq branches de la Médecine traditionnelle chinoise (MTC). Tui signifie « pousser » et Na, « saisir ». Il s’agit des deux types de gestes les plus fréquemment utilisés dans le massage thérapeutique chinois.

Le robot Emma est composé d’un bras robotisé spécialement conçu pour la massothérapie, dont l’extrémité est constituée d’une paume et d’un pouce. Des capteurs sont également présents, dont le but est d’évaluer la rigidité des muscles et des tendons des patients alors qu’une intelligence artificielle traite ces données afin d’adapter sa façon de masser et cibler des parties plus douloureuses.

« Le robot ne remplace pas les thérapeutes, mais réduit leur charge de travail en permettant à ces derniers de traiter un plus grand nombre de patients », explique Calista Lim, médecin à la clinique NovaHealth où le robot Emma a fait ses débuts récemment, après plus d’un an de tests.

Calista Lim estime également qu’il est difficile de trouver de bons thérapeutes à Singapour, ainsi le robot Emma permet de faire gagner du temps aux médecins et tend à contrebalancer ce manque de main-d’œuvre. De plus, bien que les patients soient souvent sceptiques à l’idée de se faire masser par une machine, la plupart estiment après-coup que l’expérience a été positive.

Les patients de la clinique NovaHealth doivent s’affranchir d’un tarif situé aux alentours des quarante euros et bénéficient d’un forfait comprenant une demi-heure de massage effectué par la machine, cinq minutes de massage par un thérapeute ainsi qu’une vingtaine de minutes d’acupuncture.

En vidéo :

Sources : RTBFLe Matin Online