in

Japon : ils ont créé un avatar pour ne plus avoir d’interactions sociales directes

Crédits : Université Gifu

Et si un robot pouvait vous permettre de ne plus avoir d’interactions sociales directes ? Il s’agit de la curieuse idée d’une université nippone pour vous aider à devenir presque asocial sans rester complètement seul.

Nous sommes entrés de plain-pied dans le siècle digital au cours duquel les nouvelles technologies, Internet et les réseaux sociaux sont rois et égratignent déjà les interactions sociales. Vous n’aimez pas sortir ? Les gens vous inspirent peu ? Les chercheurs de l’Université Gifu (Japon) ont mis au point un « espace personnel mobile » sous forme de robot. Le but est ici de fournir de l’aide aux personnes ressentant de l’anxiété au quotidien dans le cadre des interactions sociales.

Lors de la Conférence internationale sur les robots et systèmes intelligents (IEEE/RSJ) qui s’est déroulée à Vancouver (Canada) du 24 au 28 septembre 2017, Terada Kazunori et Hara Tomohito ont expliqué que le robot en question était composé de quatre murs noirs montés sur des roues. Celui-ci se déplace en même temps que l’utilisateur et utilise la technologie de vision par ordinateur dans le but d’analyser son environnement.

À l’intérieur et à l’extérieur de ce qui n’est autre qu’une sorte de boîte, on retrouve des écrans et des caméras afin que les protagonistes puissent se voir lors de la communication. Le système est surtout capable de transformer les personnes présentes dans l’environnement en personnages animés véritablement dignes d’un manga japonais visibles dans la boîte. Les chercheurs estiment qu’il s’agit là d’un réel moyen de réduire le stress chez les anxieux tout en maintenant un contact avec l’interlocuteur hors de la boîte.

Crédits : Université Gifu

Ainsi, pour ne pas avoir à faire directement face aux personnes présentes dans la même pièce que vous, il faudra entrer dans la boîte et communiquer avec ces mêmes personnes qui seront changées en avatar de mangas juste pour vous. Fusionner environnement social et expérience télévisuelle, vraiment ?

Comme l’indique une publication dans IEEE Spectrum, les organisateurs de la conférence ont pu s’entretenir avec les universitaires nippons et il semble que les utilisateurs ayant testé le dispositif n’ont pas vraiment apprécié l’expérience. En effet, ces derniers ont ressenti un malaise à communiquer avec l’avatar et se sont sentis oppressés dans la fameuse boîte. Le concept ne devrait pas rencontrer un franc succès.

Sources : IEEE SpectrumMotherboard