in

Il y a 4000 ans, les humains polluaient déjà les eaux de la Terre !

Crédit : Pixabay / user1488365914

Il y a 4000 ans, un brusque changement climatique provoqua la crise de plusieurs grandes civilisations telles que l’Empire d’Akkad déployé en Mésopotamie. Le refroidissement de température entraîna un changement des modes de vie, notamment au niveau des ressources alimentaires. Les populations durent quitter les océans pour se concentrer sur le travail de la terre et ce fut le début des premières pollutions environnementales !  

L’île d’Hainan est une île tropicale située au sud de la Chine. Des recherches récentes sur l’île mirent en avant les conséquences de brusques changements climatiques ayant eu lieu il y a près de 4000 ans : le refroidissement climatique aurait entraîné une nette augmentation du taux de particules de métaux lourds dans la mer de Chine.

C’est dans une étude publiée dans la revue scientifique The Holocene que Fangjian Xu et son équipe nous font ces révélations. En étudiant l’enrichissement en métaux de différents types de sédiments présents près des côtes de l’île d’Hainan, ils se sont rendu compte que la présence de cadmium était en nette augmentation après le refroidissement climatique ayant marqué la planète !

Crédits : Wikipedia

En passant d’un facteur 1 (indiquant un non-enrichissement) à un facteur 1,5 (caractérisant une augmentation du taux de métaux dans les sédiments), les scientifiques ont pu observer les conséquences d’une activité humaine terrestre. En effet, le refroidissement des températures aurait provoqué une diminution des ressources de poisson dans les eaux de mer de Chine, créant une nécessité de trouver une nouvelle source de nourriture !

Les habitants de l’île d’Hainan se sont donc tournés vers l’agriculture, domaine productiviste nécessitant l’utilisation d’outils. Ces derniers, composés de métaux, auraient relargué des particules métalliques dans les sols jusque dans les mers, créant une première source de pollution. En 2013, une découverte similaire avait été observée dans la péninsule Ibérique, rapportant aussi une pollution de métaux lourds apparus il y a près de 4000 ans.

Source