in ,

Grâce à Google Maps, explorez la surface de plusieurs planètes du Système solaire et de leurs satellites

Capture : Google Maps

Passionnés d’astronomie, à vos souris ! Google Maps nous offre aujourd’hui la possibilité de découvrir et d’explorer la surface de plusieurs planètes du système solaire et de leurs satellites. Mars, Vénus, Encelade ou Europe sont maintenant disponibles à portée de clic.

On ne remerciera jamais assez Cassini et tous les cerveaux affûtés qui ont pensé son élaboration. En plus de ses nombreuses découvertes, la sonde aura permis de reconstruire ici sur Terre quelques-uns des mondes qui peuplent notre système grâce à ses nombreux clichés capturés durant son périple. Grâce à Google Maps, vous pouvez désormais depuis votre canapé explorer la surface de Saturne ou de ses satellites comme Titan, Mimas ou Encelade, mais aussi Mercure, Vénus, Mars bien sûr, Jupiter et ses lunes Europe, Ganymède et Callisto ou encore Pluton et son joli cœur de glace. « On est allé presque partout sur Terre pour Google Street View, alors pourquoi pas dans l’espace », s’interrogeait il y a quelques semaines un ingénieur de Google dans une vidéo partagée par la firme américaine.

Une nouvelle fonctionnalité (« vue satellite ») permet ici de dézoomer de la Terre pour visiter les autres planètes et lunes de notre Système solaire. En dézoomant au maximum depuis la Terre, une fenêtre « Espace » s’ouvre alors. Il est ensuite possible de choisir entre dix-sept destinations. Évidemment, la résolution des photos des différentes destinations n’est pas aussi précise que pour la Terre, mais elles nous permettent d’avoir un aperçu des différents astres de notre Système solaire.

Capture : Google Maps

Google Maps permet également de visiter l’intérieur de la Station spatiale internationale. Il y a quelques semaines, Google avait en effet fait appel à l’astronaute français Thomas Pesquet qui s’était amusé à capturer la station sous tous les angles entre deux expériences et autres travaux de maintenance lors de sa mission de six mois dans l’espace. Les images capturées avaient ensuite été transmises aux équipes de la NASA et de Google sur Terre pour les adapter en 360 degrés. Notez que ces nouveautés sont à découvrir exclusivement sur la version Web de Google Maps en attendant peut-être qu’elles soient déployées sur ses applications mobiles.

Source