in ,

La Chine part en guerre contre les gros pollueurs avec des mesures radicales !

Crédits : iStock

Conscientes de l’impact écologique de son développement, les autorités chinoises ont indiqué cette semaine que Pékin allait prendre des mesures drastiques contre les groupes industriels les plus polluants. Près de 40 % des usines de la ville ont d’ores et déjà été fermées pour un mois. 

La Chine mène actuellement une campagne éclair contre les pollueurs qui bafouent les normes d’émissions de particules fines polluantes, ordonnant la fermeture de dizaines de milliers d’usines, notamment à Pékin. Les estimations suggèrent que près de 40 % des usines chinoises ont été temporairement fermées par des inspecteurs de sécurité, les responsables de plus de 80 000 usines ayant été accusées d’avoir sérieusement dépassé les limites d’émissions autorisées en 2016. Une campagne qui coïncide avec l’annonce faite cette semaine par la Chine lors de son congrès du Parti communiste, visant à réduire la concentration de particules fines dangereuses de 47 microgrammes par mètre cube en 2016 à 35 microgrammes en 2035.

«  La Chine va s’efforcer d’atteindre pleinement ses objectifs en matière de normes de qualité de l’air d’ici 2035« , a ainsi annoncé lundi le ministre chinois de l’Environnement, Li Ganjie. « Nous avons bien conscience que la qualité actuelle de l’air est en deçà des attentes de la population (…) mais il faut être patient, concernant les améliorations, car il faut du temps pour résoudre un tel problème », a-t-il souligné. Nous avons beaucoup trop de marchandises transportées par voie terrestre. Certaines entreprises contournent les mesures de contrôle. Certaines collectivités locales n’appliquent pas les mesures émises par le gouvernement central ».

En plus de ces fermetures temporaires, les autorités chinoises comptent imposer des contraintes de production cet hiver pour réduire les émissions de particules fines d’au moins 15 % dans 28 des villes les plus exposées à la pollution dans le nord du pays. « Il sera très difficile d’atteindre l’objectif, et nous devons faire davantage d’efforts pour y parvenir », note le ministre. Pour aider à atteindre ces objectifs, la Chine a notamment multiplié les inspections surprises dans les usines de plusieurs provinces.

Source