in

Voici la carte mondiale des pays menacés par les catastrophes naturelles

Crédits : capture carte interactive/Le Parisien/World Risk Report 2016

Quels sont les pays du monde les plus exposés aux ouragans, tremblements de terre, inondations ou encore sécheresse ? Une carte mondiale basée sur un rapport de l’Université des Nations Unies paru l’an dernier apporte des précisions sur cette question.

Des ouragans de plus en plus violents, d’immenses incendies en Amérique du Nord, d’importantes sécheresses en Afrique ou encore des moussons record en Asie… les aléas conduisant à des catastrophes ont tendance à s’intensifier et dans un contexte de réchauffement global, il est intéressant d’observer la carte interactive publiée par Le Parisien dans un article du 11 septembre 2017.

Crédits : Wikimedia Commons

Cette carte mondiale est basée sur le World Risk Report 2016 (PDF en anglais/74 pages) de l’Université des Nations Unies (UNU), dont le but est d’établir le niveau des risques liés aux catastrophes naturelles. Dans ce rapport, 171 pays du globe sont évalués en fonction de leur exposition aux catastrophes, mais aussi de leur capacité de résilience, à savoir les moyens mis en œuvre pour s’en prémunir et y faire face. La carte est une sorte de synthèse des données apparaissant dans le rapport.

Crédits : capture carte interactive/Le Parisien/World Risk Report 2016

Lorsque l’on clique sur un pays en particulier, par exemple la France, son taux d’exposition (9,25 %), son taux de vulnérabilité (28,35 %), le score global attribué par le rapport (2,62 %) ainsi que le rang du pays dans un classement établi (152) apparaissent. Ces notes et appréciations ont été livrées après évaluation de divers critères tels que la qualité des infrastructures, les moyens de communication ou encore le niveau de développement, le niveau de pauvreté, etc.

Dans le World Risk Report 2016 se trouve également un graphique de répartition des pays suivant leur exposition aux risques de catastrophes naturelles. Visible ci-dessous, ce dernier montre que d’une manière générale, l’Europe est à l’abri.

Crédits : capture graphique/Le Parisien/World Risk Report 2016

Certains pays apparaissent comme très exposés aux catastrophes, mais sont capables d’y faire face comme c’est le cas du Japon qui est l’exemple type. Citons également le Chili et le Costa Rica dans une moindre mesure. D’autres pays sont très exposés et ont une faible capacité à se prémunir et à gérer ces catastrophes, c’est le cas du Vanuatu, des îles Tonga ou encore des Philippines.

Sources : Le Parisien