in

Reconnaissance faciale : comment fonctionne le système FaceID de l’iPhoneX ?

Crédits : Apple

L’iPhone X (le nouveau smartphone événement d’Apple) comportera un système de reconnaissance faciale nommé FaceID. Alors que diverses inquiétudes sont apparues au niveau de la sécurité, il est intéressant de comprendre la façon dont ce système fonctionne.

La reconnaissance faciale n’est pas quelque chose de nouveau, même dans l’univers du smartphone (Samsung Galaxy 8 le proposait déjà), mais concernant FaceID, le nouveau système intégré à l’iPhone X qui sortira le 3 novembre 2017 interroge au niveau de la sécurité des données.

L’ensemble des dispositifs relatifs à FaceID a été baptisé TrueDepth et comporte près des composants classiques (micro, haut-parleur, capteur de proximité) un flash à lumière infrarouge permettant à la caméra de filmer ou prendre une photo dans le noir.

Rappelons que pour accéder aux données du Samsung Galaxy 8, il suffisait de montrer un selfie pour avoir accès aux données, mais dans le cas de l’iPhone X, l’utilisateur ne pourra pas en faire de même. En effet, un scanner à lumière structurée agissant comme un projecteur de points déterminera si le visage est en deux ou trois dimensions. Cette technologie trace en quelque sorte la carte du visage et celle-ci sera stockée directement sur le smartphone (Secure Enclave) et non sur un serveur ou autre base de données. En effet, Apple s’est voulu rassurant à ce sujet.

L’iPhone X est équipé d’un processeur dual core ayant la capacité d’effectuer 600 milliards d’opérations par seconde. Ainsi, ce dernier est optimisé pour faire assurer le fonctionnement d’un réseau de neurones artificiel qui se chargera de comparer la carte du visage transmise par les capteurs au modèle enregistré préalablement.

Un seul visage sera accepté pour débloquer le smartphone et l’avantage d’un réseau neuronal est que ce dernier pourra vous reconnaître à chaque fois, peu importe si vous changez de lunettes, de coupe de cheveux ou encore si vous vieillissez ! De plus, l’iPhone X ne se débloquera que si vous le regardez « dans les yeux ».

On estime à une chance sur un million le risque d’usurpation d’identité sur FaceID, un risque assez dérisoire qui augmente un peu avec les membres de la famille. Qu’en est-il des vrais jumeaux ? En effet, le risque est plus important, mais relativisons la chose : les vrais jumeaux « monozygotes » représentent seulement 0,35 % des naissances à l’échelle sur la planète !

Sources : NumeramaEurope 1L’Obs