in

Au Mexique, 19 cercueils découverts dans les fondations d’un pont intriguent la population

Crédits : Angel Porter

Il y a une semaine, un homme a découvert des cercueils cachés sous un pont dans une ville située au nord de la capitale Mexico. La nouvelle a fait le buzz sur les réseaux sociaux et suscité l’interrogation de millions de Mexicains.

Angel Porter vit à Tlalnepantla de Baz, une ville située dans la banlieue nord de Mexico. C’est ici que l’intéressé a découvert dix-neuf cercueils en ayant observé l’intérieur d’un pont par curiosité après avoir aperçu quelques badauds regroupés autour d’une brèche. Le 7 septembre 2017, Angel Porter a posté des clichés de sa découverte et ceux-ci ont été vus des millions de fois.

« Aujourd’hui, sur l’avenue Gustavo Baz, au niveau de Sanborns (chaîne mexicaine de restaurants et de grands magasins, NDLR), le pont s’est ouvert et voici ce qu’il y avait à l’intérieur… Que font ces cercueils ici ? », écrivait-il dans sa publication.

Crédits : Angel Porter

Angel Porter a déclaré avoir directement pensé que des personnes décédées étaient présentes à l’intérieur des cercueils en raison du fait que dans la région, de nombreuses personnes sont portées disparues. Quelques heures après avoir pris ces clichés, l’homme est revenu sur les lieux et cette fois, la police était présente avec des chiens et avait dressé un périmètre de sécurité. La brèche avait quant à elle été cachée à la vue du public par une simple feuille de papier.

En une journée seulement, les photos publiées sur Facebook par Angel Porter ont été visionnées plus de vingt millions de fois et les internautes ont montré leur étonnement. Par la suite, la municipalité de Tlalnepantla de Baz est intervenue et a posté à son tour un message sur Facebook :

« Cet endroit a servi d’entrepôt pour les services urbains durant plusieurs années. Les seize cercueils pour adultes et les trois pour enfants qui se trouvaient là ont été donnés par différentes entreprises de pompes funèbres à la municipalité pour enterrer les personnes inconnues ou ayant peu de ressources. (…) Les cercueils (…) sont complètement vides, donc il n’y a rien d’anormal dans cet entrepôt. »

Après avoir pris connaissance de ce message, un grand nombre de personnes n’y ont tout simplement pas cru. Certains ont évoqué l’absence de vidéo montrant que les cercueils étaient bien vides, d’autres ont estimé que « l’entrepôt » évoqué dans le message n’en est pas un et que la présence d’un trou plutôt que d’une simple porte est suspecte.

Citons également un internaute s’interrogeant sur le fait que ces cercueils ne sont pas utilisés alors que de nombreuses personnes à Mexico sont dans l’incapacité d’en acheter afin d’enterrer leurs proches.

Crédits : Angel Porter

Selon la municipalité, certains jeunes gens révoltés se sont introduits dans les lieux afin de vérifier par eux-mêmes que les cercueils étaient bien vides, mais là encore, aucune image ne vient prouver cette déclaration. Cependant, il existe tout de même une vidéo tournée en Facebook Live montrant deux cercueils vides ouverts, bien que tous les autres soient clos.

Sources : MashableFrance 24