in

Un sous-marin de la Première guerre retrouvé en Belgique : 23 corps seraient encore à l’intérieur

Crédits : The Air and Sea Co.

L’épave d’un sous-marin allemand de la Première Guerre mondiale vient d’être découverte en mer à une trentaine de mètres de fond au large d’Ostende, en Belgique, ont annoncé ce mardi les autorités de Flandre occidentale. Les 23 corps des membres de l’équipage sont encore à l’intérieur.

Durant la Première Guerre Mondiale, la marine allemande utilisait le port de Zeebruges comme base de stationnement pour ses « U-boots ». Pour bloquer la flotte allemande dans le port et la neutraliser, les Britanniques avaient décidé en avril 1918 de saborder certains de leurs navires de guerre à l’entrée du chenal. L’un de ces bâtiments vient d’être retrouvé, ont annoncé ce mardi les autorités de Flandre occidentale. Des scanners sous-marins avaient en effet révélé il y a quelques semaines la présence probable d’un sous-marin dans les environs d’Ostende. Les lieux ont depuis été sondés et les recherches ont finalement permis d’établir qu’il s’agissait d’un bâtiment allemand de type UB-II. Le bateau gisait au fond de la mer, sur sa cabine de pilotage.

Le bon état de l’épave semble également indiquer que les 23 corps des membres de l’équipage sont encore à l’intérieur, selon les premières observations de Thomas Termote, plongeur passionné d’archéologie maritime qui a découvert l’épave cet été, qui tenait une conférence de presse ce mardi matin à Ostende au côté du gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé. « Le sous-marin est très intact, tout est encore fermé, c’est ce qu’il (Thomas Termote) a vu lors de la première visite cet été« , a de côté raconté à l’AFP Jan Mees, directeur de l’Institut flamand de la mer. Il y aurait à bord « 22 membres d’équipage standard et un commandant« , a déclaré de son côté Carl Decaluwé. « Tous les volets sont toujours fermés. Cela indique que l’épave n’a pas été découverte avant et que, d’autre part, les 23 membres d’équipage sont encore dans l’épave« , a-t-il ajouté.

C’est la onzième fois qu’un sous-marin allemand datant de la guerre de 1914-1918 est découvert dans les eaux territoriales belges. Celui-ci, long de 27 mètres de long et large de 6 mètres, est à ce jour l’exemplaire de ce type le mieux conservé. Seule une partie de la proue est manquante.

Source