in

Nous venons d’enregistrer l’éruption solaire la plus puissante en 12 ans !

Crédits : NASA/GSFC/SDO

Deux puissantes éruptions solaires ont été enregistrées ce mercredi 6 septembre 2017. Selon la NASA, l’une d’elles est la plus intense enregistrée depuis le début du cycle d’activité solaire commencé en décembre 2008.

Ce cycle solaire, le cycle d’activité périodique de onze ans du soleil, a commencé en 2008. Il fut jusqu’à ce jour exceptionnellement silencieux mis à part quelques jets enregistrés en 2014 et 2015. Depuis, notre étoile s’est relativement calmée et se tourne vers une période de « minimum solaire ». Elle sera marquée par une quasi-absence d’événements de ce type. Mais « quasi-absence » ne veut pas dire « absence totale » comme en témoignent ces deux nouvelles éruptions de classe X qui ont éclaté dans une région active appelée AR 2673 qui a également produit une étincelle de classe M il y a quelques jours.

Ces jets de radiations peuvent perturber le fonctionnement des satellites de communication et le GPS ainsi que les réseaux de distribution électrique en atteignant la haute atmosphère terrestre. Ils ont été détectés et filmés par le satellite « Solar Dynamics Observatory » de l’agence spatiale américaine. L’une s’est produite à 11 h 10 et l’autre à 14 h 2 :

NASA/ESA

Selon le Centre de prédiction de météorologie spatiale (SWPC), ces éruptions « ont perturbé les communications radio à haute fréquence pendant une heure du côté de la Terre face au soleil ainsi que les communications à basse fréquence utilisées dans la navigation ».

Notons que les éruptions se produisent au niveau des taches sombres, des zones de l’atmosphère solaire où le champ magnétique est très fort et la température moins élevée. Celles-ci, les deux concernées, faisaient respectivement sept et neuf fois la taille de notre planète. Les champs magnétiques y accélèrent des particules à des vitesses folles. Cette énergie est telle que les arcades magnétiques se rompent et génèrent une éruption. Celles-ci sont classées d’après l’intensité. Il y a quatre catégories : B, C, M et X. La classe X désigne les éruptions les plus intenses, tandis que le chiffre associé donne plus d’information sur sa puissance. La dernière étincelle de ce type a eu lieu en 2006, c’était une X9. En 2005, une énorme flambée a éclaté (X17). La plus grande éruption solaire de tous les temps est une X28 enregistrée en 2003.

Source