in

L’astéroïde géant passé près de la Terre il y a une semaine est orbité par deux petites lunes

Crédits : iStock

Il y a une semaine, un gigantesque morceau de roche gros comme une montagne et prénommé Florence passait près de la Terre à environ sept millions de kilomètres, soit dix-huit fois la distance Terre – Lune. De récentes observations confirment que l’astéroïde est orbité par deux petites lunes.

Florence est à ce jour le plus gros astéroïde jamais enregistré depuis le début des observations régulières débutées à la fin des années 1980. Le morceau de roche de 4,4 km de diamètre passait le 1er septembre dernier à quelque sept millions de kilomètres de la Terre. Ce fut l’occasion pour les astronomes d’observer l’objet sous toutes les coutures. Ce passage est en effet le plus proche depuis 1890 et l’astéroïde ne passera plus aussi près de la Terre avant l’année 2 500. De récentes observations faites depuis le Goldstone Deep Space Communications Complex, dans le désert des Mojaves, ont notamment fait état de deux petites lunes gravitant autour.

Des images radar obtenues entre le 29 août et le 1er septembre (lorsque Florence était au plus proche de la Terre) ont en effet révélé que la première fait une centaine de mètres de diamètre et la seconde environ 300 mètres. La lune intérieure met environ huit heures pour tourner autour de Florence tandis que la lune extérieure met entre 22 et 27 heures. Rappelons qu’une soixantaine d’astéroïdes proches de la Terre sont connus pour avoir des lunes. Florence reste néanmoins la première observée avec deux lunes depuis l’astéroïde 1994XM1 découvert en juin 2009.

Cette illustration de la NASA montre Florence passant à 4 millions de kilomètres de la Terre la semaine dernière. Les images radar révèlent que Florence a deux petites lunes (invisibles ici) qui gravitent autour. Crédits : NASA

Découvert en 1981, l’astéroïde 3122 a été baptisé en l’honneur de Florence Nightingale (1820-1910), une infirmière britannique considérée comme une pionnière des soins infirmiers modernes. Un autre rendez-vous est également à prévoir dans un mois et demi. Selon l’Agence Spatiale Européenne, un astéroïde de la taille d’une maison frôlera en effet notre planète le 12 octobre prochain à une distance de 44 000 kilomètres. Rassurez-vous, celui-ci ne représente également aucun danger pour notre planète.

Source