in

Découverte d’un ancien reptile marin géant datant du Jurassique

Environ 40 % du squelette a été trouvé dans le nord de Bielefeld. | © Andreas Zob

Une équipe de chercheurs allemands et suédois annonce la découverte d’une nouvelle espèce de reptiles marins datant du Jurassique. Les ossements découverts au début des années 90 viennent seulement d’être identifiés.

Découvert dans un puits d’argile près de la ville de Bielefeld en Allemagne au début des années 1990, il aura patienté un long moment avant de sa voir baptiser. Le dénommé Arminisaurus schuberti était il y a 190 millions d’années environ un parent des célèbres pliosaures, un groupe de plésiosaures super-prédateurs qui dominait les océans pendant le Jurassique. Certains, comme les célèbres Liopleurodons, étaient des prédateurs colossaux pouvant mesurer jusqu’à quinze mètres de long (donc plus grands que les requins blancs ou les épaulards qui peuplent aujourd’hui les océans). Arminisaurus est noéanmois beaucoup plus petit et ne dépasse pas les trois ou quatre mètres de long. Les résultats de cette étude ont été publiés dans The Australasian Journal of Palaeontology.

De par sa taille, Arminisaurus schuberti chassait probablement des poissons, des calmars et d’autres petites proies peuplant les eaux qui couvraient l’Allemagne à cette époque. L’identification de ce nouveau spécimen, dont il ne reste aujourd’hui que le crâne, les vertèbres et les os des membres (environ 40 % du squelette, les autres ossements ayant été brisés par des machines d’extraction), est d’importance puisque très peu de fossiles de plésiosaures identifiables sont en effet datés du début du Jurassique.

Comme quoi vous ne devez pas nécessairement sortir sur le terrain pour faire une nouvelle découverte. Il y a quelques semaines, des chercheurs identifiaient l’un des plus anciens plésiosaures connus : un monstre des mers vieux de 132 millions d’années découvert en 1964 dans le nord de l’Allemagne. Le fossile d’un reptile marin « redécouvert » dans un musée il y a quelques semaines s’avérait être également le plus grand enregistré de son genre. Ce « dragon des mers » nageait les océans du monde il y a 200 millions d’années, tandis que les dinosaures évoluaient déjà sur Terre.

Source