in

Déchets plastiques disparus en mer : ils ont été retrouvés !

Les fameurs appendiculaires - Crédits : Kakani Katija, C. Anela Choy / ScienceAdvances

À l’heure d’aujourd’hui et à chaque seconde, 412 kilos de déchets plastiques sont rejetés dans les mers. On décompte 270 000 tonnes de plastique en mer, assez pour créer un 7e continent six fois plus grand que la France ! Mais à notre grande surprise et d’après les scientifiques, cela ne serait pas suffisant ! Il en manquerait près de 99 % !

C’est dans une étude récente publiée dans la revue scientifique « Science Advances » que les chercheurs ont avancé une nouvelle théorie sur ce « plastique manquant ». Il serait dû à l’intervention de petits vers invertébrés de plusieurs centimètres de long dont la capacité serait de piéger les particules de microplastique. Nommés « appendiculaires », ces organismes sécrètent naturellement un mucus leur permettant de filtrer l’eau et de récupérer ainsi le plancton microscopique et les microplastiques s’y trouvant.

Crédits : Wikimedia

Omniprésents dans les océans de notre planète terre, ils créent des voiles de mucus qu’ils renouvellent plusieurs fois par jour et dont la surface surpasserait dix fois leur taille. Les particules de plastique agrégées dans cette toile rejoignent ensuite la neige marine, ce flot de détritus marins voué à être emporté dans les profondeurs.

Les processus biologiques des organismes marins semblent donc avoir une réelle importance dans la dispersion de déchets plastiques vers les fonds marins. Reste à quantifier ces transferts de microplastiques pour y observer ou non un réel impact sur ce phénomène que représente ce « plastique manquant ».

Source