in

Vacances : Les 10 pires attractions touristiques mettant en scène des animaux maltraités

Capture vidéo

L’ONG World Animal Protection est à l’origine d’une étude commandée à l’Université d’Oxford (Royaume-Uni). Celle-ci évoque les 10 pires attractions touristiques mettant en scène des animaux maltraités aux quatre coins du globe.

1 — Les tigres et la prise de photos

Un tigre acceptant de se faire câliner comme un gros chat, pensez-vous que cela est normal ? En réalité, cet animal est un tueur né, mais conditionné depuis le plus jeune âge, celui-ci n’aura aucun mal à se laisser toucher et prendre en photo dans des refuges destinés aux touristes présents notamment en Thaïlande.

2 — Les ballades à dos d’éléphant

Restons en Asie avec une pratique très courante sur ce continent : les treks à dos d’éléphants. En Inde par exemple, l’animal subit le phaajan dont le but est de « séparer son corps de son âme » et le briser afin de le rendre docile. Ce rituel dure plusieurs jours de suite à force d’enchaînement et des violences intolérables. Il est d’ailleurs conseillé de se rendre dans les sanctuaires plutôt que dans les camps de trek.

3 — L’approche de jeunes lions

Les lions ont des instincts similaires aux tigres, donc s’ils se laissent autant approcher, c’est qu’ils ont été habitués à ce genre de choses très tôt dans leur vie. Nous ne savons d’ailleurs pas vraiment ce que devient ce type d’animal une fois arrivé à l’âge adulte, mais lorsque l’on sait qu’il existe un marché d’os de lions à destination de la Chine, notre imagination n’a pas vraiment besoin d’aller bien loin.

4— La visite de parcs à ours

Les ours sont des animaux sauvages solitaires et appréciant les grands espaces. Or, les parcs à ours sont composés de fosses où ils se retrouvent à plusieurs, une situation primaire qui conduit souvent à des affrontements. Des situations similaires sont visibles dans les zoos et autres cirques.

5 — Approcher une tortue de mer

Prendre en photo une énorme tortue de mer, en voilà un souvenir impérissable ! Cependant, l’animal sort stressé de cette expérience surtout si elle se répète plusieurs fois dans une journée et tous les jours ! Ce stress peut nuire à leur système immunitaire, cause des fractures de leurs nageoires et peut éventuellement causer la casse de leur carapace en cas de chute, ce qui est synonyme de mort.

6 — Les spectacles de dauphins

Bien que le parc Sea World ait récemment annoncé avoir stoppé ce type de spectacle concernant les orques, ce type d’événement est commun pour les dauphins. Avant d’atterrir dans un bassin, l’animal est capturé en pleine mer, ce qui crée un stress tel qu’une partie des dauphins meurent avant même de finir dans un parc d’attractions !

7 — Voir des numéros de singe

Comment ne pas être attiré par un singe effectuant des numéros de danse ou de clown ? Il faut savoir que partout où de telles attractions existent, cela se fait sous la contrainte, la peur, la menace et la souffrance.

8 — Boire du « café de civette »

Les civettes avalent les cerises de caféier puis les expulsent. Les graines deviennent alors un met de choix à tel point que certaines personnes mal intentionnées ont flairé le filon. De nombreuses civettes sont alors capturées et enfermées puis maltraitées, mal nourries et mal soignées.

9 — Les charmeurs de serpents

Le cobra est un serpent hautement venimeux. Ainsi, voir un dresseur en faire ce qu’il désire, allant même jusqu’à lui faire un baiser est une attraction attrayante, mais ne vous y méprenez pas. En effet, afin d’être certain de ne pas être blessé, le dresseur arrache préalablement les dents du serpent par le biais de pinces !

10 — Les fermes à crocodiles

Ce type de fermes a un certain succès comme en témoigne leur multiplication, notamment en France. Sauf établissement de qualité, les crocodiles sont souvent élevés pour l’exploitation de leur peau ou de leur chair et leur détention se déroule dans des espaces exigus où règne une hygiène déplorable. Par ailleurs, une partie des crocodiles deviennent fous dans de telles conditions et en deviennent même cannibales.

Sources : PositivRHuffingtonPost