in

Patagotitan Mayorum, le plus grand dinosaure de tous les temps

Photo prise au moment des fouilles, en 2013, montrant le fémur de 2,40 m de long. Crédit : Museo paleontologico Egidio Feruglio (MEF)

Pesant près de 70 tonnes pour une longueur avoisinant les 37 mètres, Patagotitan Mayorum est officiellement le plus grand dinosaure de tous les temps connu à ce jour. Exposé à New York, son cou et sa tête sont si longs qu’ils s’étendent à l’extérieur de la galerie.

Découvert en Argentine en 2014 et malgré sa renommée, le dinosaure n’avait jusqu’à ce jour pas de nom scientifique officiel. C’est désormais chose faite. Plus de 35 mètres de long et 62 tonnes, telles sont les dimensions impressionnantes du nouveau plus grand dinosaure du monde : le Patagotitan mayorum. Comme le Diplodocus ou le Brachiosaurus, ce sauropode était un dinosaure herbivore au long cou qui marchait sur ses quatre pattes durant la période du Crétacé, il a environ cent millions d’années. C’est dans une étude scientifique publiée dans le journal Proceedings of the Royal Society B que l’équipe de paléontologues qui a déterré les fossiles emmenés par Luis Carballido et Diego Pol a dévoilé le nom de ce mastodonte.

Son appellation est ainsi un hommage à la fois à la région où les restes ont été découverts, la Patagonie, et à la famille qui détenait les terres qui les abritaient, les Mayos qui ont prévenu et accueilli les paléontologues comme le rapporte le magazine américain The Atlantic. Les paléontologues ont travaillé durant quatre années, comparant les données collectées à partir de l’étude des ossements à celles des autres grands sauropodes connus du Crétacé pour finalement reconstituer l’anatomie la plus complète à ce jour. Après avoir scanné les fossiles au laser, les chercheurs ont en effet pu reconstituer sur ordinateur le squelette de Patagotitan mayorum avant d’y ajouter les chairs. Au total, Patagotitan mayorum pesait le poids de plus de dix grands éléphants d’Afrique.

Crédits : Jorge Gonzalez

« La contribution de Patagotitan à la science est exceptionnelle », note Luis Carballido. « Nous avons découvert des fossiles d’autres dinosaures géants dans la lignée titanosaure comme Argentinosaurus et Puertasaurus dans le désert argentin. Mais contrairement à Patagotitan, nous devions compter sur un nombre limité d’ossements pour avoir une idée de leur poids et leur taille. Ici, nous avons son humérus (os du bras) et le fémur (os de la cuisse) qui n’ont pas été découverts pour Agentinosaurus ou Puertasaurus ».

Photo montrant le fémur de 2,40 m de long prise au moment des fouilles en 2013. Crédits : Museo paleontologico Egidio Feruglio (MEF)

Certains restent cependant prudents quant au fait de proclamer haut et fort que le Patagotitan était le plus grand des dinosaures. Mathew Wedel, paléontologue à la Sciences Western University en Californie, a récemment déclaré au Smithsonian Magazine qu’il est plus probable que le Patagotitan ne soit pas le plus gros, mais plutôt comparable en taille à l’Argentinosaurus qui détenait le record précédent. « Je pense qu’il serait plus exact de dire que l’Argentinosaurus, le Puertasaurus et le Patagotitan ont une taille si similaire qu’il est impossible de dire lequel était finalement le plus grand ».

Source