in

Motorola veut lancer un smartphone dont l’écran se répare tout seul !

Crédits : Flickr

Le fabricant américain de smartphones vient de déposer un brevet pour une technologie où les fissures pouvant apparaître sur un écran sont capables de se réparer seules.

Nous sommes nombreux à posséder un smartphone plus ou moins fissuré après avoir subi des chocs. Dans le cas où celles-ci ne rendent pas le téléphone tout bonnement inutilisable, les fissures font perdre à l’appareil une partie de sa visibilité et de son ergonomie. Et si ce genre de mésaventure pouvait devenir un simple mauvais souvenir ?

Alors que les réparations sont souvent coûteuses à moins d’avoir une bonne assurance, un fabricant a décidé de plancher sur une solution viable. L’américain Motorola, appartenant désormais au chinois Lenovo, a récemment déposé un brevet auprès du United States Patent and Trademark Office (USPTO) et la technologie présentée pourrait se révéler révolutionnaire si celle-ci venait à voir le jour.

Le brevet fait état d’un smartphone équipé d’une façade en polymère à mémoire de forme, d’éléments chauffants et de capteurs dont la mission est de détecter les éventuelles déformations de l’écran. En cas de choc, de la chaleur est envoyée au niveau de la zone où se trouve la fissure et l’écran retrouve ainsi sa forme originelle grâce au polymère.

Crédits : United States Patent and Trademark Office

Motorola évoque également d’autres possibilités afin de réparer l’écran facilement. Il s’agit simplement de trouver une autre source de chaleur telle que le soleil, un sèche-cheveux ou encore la chaleur corporelle ! En revanche, cette technologie est à relativiser puisque celle-ci ne semble pas miraculeuse pour autant.

Crédits : United States Patent and Trademark Office

En effet, un écran « broyé » restera en l’état, car la technologie présentée ici n’est capable que de réparer les impacts légers et non les impacts lourds ayant fait perdre des morceaux à l’écran. De plus, la réaction du polymère face à la fissure pourrait éventuellement présenter une coloration ou une différence de transparence comparée aux parties intactes de l’écran (en tout cas, rien ne dit le contraire pour le moment).

Ne vous y méprenez pas, même si la technologie de Motorola venait à apparaître sur le marché, la meilleure solution restera toujours la même : protéger son écran et faire attention aux chutes et aux chocs !

Sources : The Verge01netNumérama