in

Manger de la viande, est-ce aussi dangereux que fumer ?

Crédits : iStock

Un documentaire américain soutient qu’il sera aussi mauvais de manger de la viande que de fumer du tabac. Qu’en est-il réellement ?

Cet été, le documentaire What the Health (1h37min) diffusé sur Netflix est une des sensations télévisuelles du moment. Kip Andersen, coréalisateur du film, explique dès le début que l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) a classé les viandes transformées dans un groupe d’éléments cancérogènes au même titre que la cigarette.

L’intéressé indique que les risques de développer un cancer colorectal est de 18 % dans le cas où un individu mangerait une portion de bacon chaque jour. La viande rouge est également incriminée, portant ce même taux de risques à 17%. Kip Andersen se rappelle alors son enfance abreuvée de tout un tas de spécialités carnées et se demande s’il s’agit là d’un mode de consommation comparable au fait d’avoir fumé du tabac en grande quantité durant cette période. Qu’en est-il vraiment ?

« Même si les viandes transformées font partie des composés pour lesquels on détient des preuves irréfutables qu’ils augmentent les risques de cancer, il est exagéré de conclure que d’en manger est aussi nocif pour la santé que de fumer la cigarette », indique le Détecteur de rumeurs pour l’Agence Science-Presse (Québec).

Si l’OMS, par le biais du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), a bien classé la viande rouge dans la catégorie « cancérogènes probables » et autres charcuteries (viandes transformées) dans celle des « cancérogènes avérés » comme le tabac, cela ne signifie pas pour autant que les risques sont égaux. Voici ce qu’elle indique à propos de la comparaison entre le risque à manger de la viande rouge et fumer :

« La consommation de viande rouge n’a pas encore été établie comme cause de cancer. Toutefois, si la causalité des associations rapportées était prouvée, le projet GBD a estimé que les régimes riches en viande rouge pourraient être responsables de 50 000 décès par cancer par an à travers le monde. Ces chiffres contrastent avec 1 million de décès par cancer par an environ à l’échelle mondiale imputables à la consommation de tabac, 600 000 à la consommation d’alcool, et plus de 200 000 à la pollution atmosphérique. »

Voici le trailer du documentaire What the Health :