, ,

Au Japon, ce robot qui semble tout droit sorti de l’enfer est destiné à protéger les récoltes !

Capture vidéo

Afin de se prémunir d’espèces animales invasives, une coopérative agricole nippone s’est dotée d’un robot semblant tout droit sortir des entrailles de l’enfer. Le robot-épouvantail à l’apparence de loup remplit déjà pleinement sa fonction.

La nouvelle a été rapportée par le quotidien nippon The Japan News, évoquant l’utilisation d’un « robot d’assistance agricole ». Cette appellation s’avère être assez loufoque lorsque l’on prend connaissance de l’apparence du fameux robot. En effet, « Super Monster Wolf » n’a rien d’une simple peluche ! Le robot a fait récemment l’objet d’essais effectués sur des exploitations agricoles de la coopérative JA Kisarazu-shi située à Kisarazu, au sud de Tokyo.

Le Super Monster Wolf pourrait même être plus effrayant qu’un vrai loup ! Blague à part, les yeux du robot contiennent un brasier et sa gueule est grande ouverte, laissant de belles rangées de dents à l’air libre. Ses dimensions (45 cm de haut pour 60 cm de long) sont assez similaires à celles d’un vrai loup.

Sur le plan technique, le Super Monster Wolf a tout de l’épouvantail idéal. Équipé de capteurs infrarouges, celui-ci est capable de détecter les intrus comme certains animaux nuisibles pour les exploitations. Le brasier de ses yeux est généré par des LED destinées à intimider ces mêmes intrus qui peuvent également avoir peur des nombreux sons que le robot est capable d’émettre. Voix humaines, grognements ou encore coups de feu font partie des 18 sons disponibles. Dans la vidéo à visionner en fin d’article, le robot hurle même à la mort !

En place depuis le 11 juillet 2017, le robot semble agir à la perfection puisque les représentants de la coopérative agricole estiment qu’il n’y a eu depuis aucune trace d’animaux nuisibles sur les exploitations. Visiblement, les tests ont été un succès et une commercialisation du Super Monster Wolf est prévue après l’été pour une somme avoisinant les 1600 dollars (200 000 yens).

Sources : The Japan NewsMotherBoard