in

Ce dinosaure végétarien fait avancer la science !

Crédits : Wikipédia

Des chercheurs britanniques ont fait le lien entre deux grandes familles de dinosaures grâce au Chilesaurus, un herbivore vieux de 150 millions d’années dont ils ont retracé l’arbre généalogique !

Ce dinosaure est une sorte de grand lézard ayant vécu pendant le Jurassique supérieur, il y a entre 165,5 et 145 millions d’années. Celui-ci a été découvert au Chili et a été présenté pour la première fois en 2015 dans une publication dans la revue Nature. Bien qu’il ait des airs Vélociraptor, le Chilesaurus diegosuarezi devait moins impressionner, car il était végétarien.

Le Chilesaurus intriguait les paléontologues depuis sa découverte, ces derniers ne sachant pas du tout où le placer dans l’arbre phylogénétique des dinosaures. Cependant, le mystère a été résolu après la compilation de 450 caractéristiques anatomiques de dinosaures, un travail de titan effectué par des chercheurs de l’Université de Cambridge et du Musée d’histoire naturelle de Londres (Royaume-Uni), dont les résultats ont été publiés dans la revue Biology Letters le 16 août 2017.

Crédits : Wikipédia

Il s’avère que le Chilesaurus est le chaînon manquant faisant le lien entre deux grandes familles de dinosaures : les ornithischiens en majorité herbivores, et les saurischiens comprenant les théropodes, majoritairement carnivores, un groupe dont sont issus les célèbres Tyrannosaurus Rex et autres Vélociraptors.

« On dirait que différents animaux ont été recousus pour aboutir à sa création », indique avec humour Matthey Baron, doctorant à l’Université de Cambridge.

En effet, le Chilesaurus diegosuarezi a des allures de prédateur, surtout au niveau de sa tête, mais ses dents sont plates comme celles d’un cheval, une dentition propre aux herbivores et indispensable pour broyer les matières végétales. C’est pour ces raisons que les chercheurs ont pensé à définir ce dinosaure comme une espèce intermédiaire entre les ornithischiens et les saurischiens.

« Ces deux groupes auraient ainsi partagé une ascendance commune il y a 220 à 225 millions d’années. Cet ancêtre commun a donné deux groupes, dont l’un a donné naissance aux théropodes mangeurs de viande et l’autre aux ornithischiens végétariens », poursuit Paul Barrett.

Le spécialiste évoque les caractéristiques physiques du Chilesaurus appartenant à la fois aux deux grands groupes et estime que celui-ci « montre comment un animal qui ressemble à un mangeur de viande à deux pattes peut se transformer en quelque chose qui commence à devenir un mangeur de plantes. »

Sources : Sciences et Avenir – Mashable