in

Un coffre-fort déverrouillé par un robot en une demi-heure !

Crédits : capture Youtube / SparkFun Electronics

Une des attractions de la dernière convention Def-Con prenait la forme d’un robot s’attaquant à un coffre-fort, ce dernier ayant « sauté » après seulement trente minutes d’efforts. Il faut savoir qu’il ne s’agit pas d’un événement virtuel, mais d’une attaque sur un coffre-fort bien réel !

La convention Def-Con est la convention hacker la plus célèbre du monde. Elle se déroule chaque année à Las Vegas. Du 27 au 30 juillet 2017, les visiteurs ont comme toujours pu admirer diverses innovations et autres attractions. Si habituellement, les pirates informatiques utilisent les nouvelles technologies pour s’attaquer à des sites Internet, dérober des informations sensibles ou encore prendre le contrôle de machines à distances, d’autres s’attellent à user de leur savoir pour cibler des objets du monde réel.

L’équipe de SparkFun Electronics, une société américaine connue pour fabriquer et commercialiser des cartes de développement de microcontrôleur et des circuits imprimés, a mis au point un robot expert en déchiffrage de coffre-fort. Le 29 juillet, les créateurs du robot en ont fait la démonstration en s’attaquant à un coffre-fort de la marque SentryFace dont la combinaison est composée de trois nombres de deux chiffres, soit une importante quantité de combinaisons possibles (un million).

La prouesse du robot est d’avoir pu réduire le million de possibilités à un petit millier. Une vingtaine de secondes a suffi à la machine pour déterminer que le dernier nombre de la combinaison était 93. Les possibilités ont également été réduites assez facilement, car le robot intégrait la notion de « marge d’erreur » permise par le coffre-fort lui-même. Selon les créateurs, le coffre-fort s’ouvre tout de même si l’on tape un nombre très proche du nombre correct (ex. : 92 au lieu de 93).

Après avoir réduit les possibilités à 1000, le robot a testé toutes les combinaisons restantes (technique de la force brute) et est finalement parvenu à débloquer le coffre-fort en une demi-heure, après avoir trouvé la combinaison entière (51 — 36 — 93).

Le robot en question a remporté un franc succès lors de la convention Def-Con, d’autant plus que les créateurs ont assuré que le dispositif était adapté à n’importe quel coffre-fort et que sa fabrication nécessitant l’impression 3D était abordable financièrement (200 euros).

Voici une vidéo de démonstration publiée il y a quelques mois par SparkFun Electronics :

Sources : ClubicHitek