in

Des astronomes identifient la plus ancienne famille d’astéroïdes connue

Crédits : NASA/JPL-Caltech

Une équipe internationale annonce avoir découvert et analysé une région relativement peu peuplée de la ceinture d’astéroïdes principale où les quelques astéroïdes présents sont probablement des reliques de notre Système solaire.

L’équipe identifie ici la plus ancienne famille d’astéroïdes connue qui s’étend dans toute la région intérieure de la ceinture principale d’astéroïdes située entre les orbites de Mars et Jupiter. L’étude est importante puisqu’elle permet de lever le voile sur la jeunesse de notre système stellaire. « En identifiant toutes les familles dans la ceinture principale, nous pouvons déterminer quels astéroïdes ont été formés par des collisions, mais également des membres originaux de la ceinture d’astéroïdes », explique l’astronome Kevin Walsh, coauteur de l’étude publiée dans la revue Science. « Nous avons identifié toutes les familles connues et leurs membres et avons découvert un vide gigantesque dans la ceinture principale peuplée par une poignée d’astéroïdes. Ces reliques doivent faire partie de la ceinture d’astéroïde originale ».

Identifier les plus anciennes familles d’astéroïdes de notre système n’est pas une tâche simple. Au fil des milliards d’années, les membres s’éloignent en effet les uns des autres. Lorsque les astéroïdes tournent en orbite autour du Soleil, leurs surfaces se réchauffent pendant la journée et se refroidissent la nuit. Ces écarts de températures créent des rayonnements qui pourraient s’apparenter à des sortes de mini-propulseurs amenant les objets à dériver largement au fil du temps. Les chercheurs ont ici mis au point une technique leur permettant de pister toutes les familles et leurs membres. Ce recensement aura permis la découverte de 17 astéroïdes très anciens qui ne semblent pas apparentés aux quelque cent familles connues à ce jour. Pour l’heure, leur famille n’a pas encore trouvé de nom, car le corps parent n’a pas pu être identifié formellement.

« Cette famille est si ancienne qu’elle semble s’être formée il y a plus de quatre milliards d’années, avant même que les géants de gaz du Système solaire extérieur ne s’installent dans leurs orbites actuelles », explique à Phys Marco Delbo, de l’Observatoire de la Côte d’Azur À Nice. « La migration de Jupiter a notamment secoué la ceinture d’astéroïdes, perturbant de nombreux objets, y compris des membres de cette famille ». Il ne serait donc pas étonnant que ce « parent » eût été éjecté lors des épisodes agités de la migration des géantes gazeuses postérieurs à leur formation. L’équipe prévoit maintenant d’appliquer cette nouvelle technique à toute la ceinture d’astéroïdes afin de révéler davantage l’histoire du Système solaire en identifiant les astéroïdes primordiaux et les fragments de collisions.

Source