in ,

Alpes : de plus en plus de cadavres découverts sous l’effet du réchauffement climatique

Crédits : PxHere

Le réchauffement climatique est responsable d’un phénomène qui s’accélère de plus en plus dans les Alpes : la découverte de cadavres et d’objets leur appartenant. Tout récemment, ce sont trois corps de randonneurs disparus depuis plus d’une vingtaine d’années qui viennent d’être découverts.

Cette année et plus particulièrement cet été, le phénomène évoqué ici a pris une ampleur inégalée dans les Alpes. Au début du mois de juillet, deux personnes ont été retrouvées momifiées quasiment intactes depuis leur disparition en 1942. Une dizaine de jours plus tard, ce sont une main et une jambe qui ont été découvertes, elles appartenaient sans doute à une ou plusieurs victimes de deux crashs d’avions de la compagnie Air India en 1950 et 1966.

Cependant, les montagnes alpines ne semblent pas avoir fini de découvrir des cadavres et des objets perdus. Au début du mois d’août, une paire de chaussures ainsi qu’une main appartenant à un randonneur disparu en 1987 ont été mises au jour. La découverte la plus récente date du 23 août 2017 où trois corps ont été retrouvés plus de deux décennies après leur disparition.

Les glaciers subissant les effets du réchauffement climatique qui s’intensifie font désormais l’objet de découvertes macabres de façon plus rapprochée dans le temps. Un rapport de l’Université de Zurich (Suisse) stipule que les glaciers alpins auraient perdu un mètre d’épaisseur chaque année durant la décennie 2000/2010 et le volume de ces mêmes glaciers aurait diminué de moitié depuis le début du XXIe siècle, une situation qui ne cesse donc d’empirer.

Évidemment, certaines zones qui furent en permanence recouvertes par la glace se découvrent peu à peu et apportent leur lot de découvertes. Ainsi, nul doute qu’à l’avenir de nombreuses autres trouvailles devraient être faites puisque les glaciers alpins pourraient totalement disparaître entre 2050 et 2100. Depuis 1925, 280 personnes disparues ont été retrouvées dans les Alpes, mais combien en reste-t-il vraiment ?

Sources : MashableNotre Planète Info