in

Les 7 summits : Voici les plus hautes montagnes de chaque continent

Crédits : iStock

La canicule vous donne-t-elle des envies de montagne ? Voici un point sur les 7 plus hauts sommets de chaque continent, de très hautes montagnes que les alpinistes les plus chevronnés tentent de gravir chaque année par passion et au péril de leur vie.

Il y a quelques jours, nous évoquions le projet d’Hugo Haasser, un jeune Français de 25 ans originaire de Thonon-Les-Bains qui a récemment débuté un des excitants défis de l’alpinisme : gravir le plus hauts sommets de chaque continent (seven summits en anglais) dont l’étape numéro un fut l’ascension du mont Elbrouz (Russie) en mai dernier.

Nous n’avons donc pas résisté à l’envie de passer en revue les différentes étapes qui composent ce défi datant des années 1980, né d’une idée de l’alpiniste américain Richard Bass, premier homme à avoir atteint les sept sommets. Suivant l’interprétation des continents, il existe plusieurs définitions du défi des 7 sommets, voici la plus commune :

Le mont Elbrouz

Crédits : Wikimedia Commons/Александр Сорель

Il s’agit tout simplement du sommet le plus haut d’Europe avec ses 5 642 mètres d’altitude. Le mont Elbrouz est un volcan éteint situé dans le Caucase russe. Celui-ci a été vaincu en 1874 par l’alpiniste britannique Frederick Gardiner et est devenu depuis un véritable symbole de conquête.

Le Denali (anciennement Mont McKinley)

Crédits : nps.gov (U.S. National Park Service)

Situé en Alaska (États-Unis), le mont McKinley est le sommet le plus haut d’Amérique du Nord. Perchée à 6 194 mètres d’altitude, son climat extrême et la proximité du cercle polaire arctique font de cette montagne une des plus difficiles à gravir. Les premiers hommes à y parvenir furent l’explorateur britannique Hudson Stuck et son équipe en 1913.

L’Aconcagua

Crédits : Wikimedia Commons/Mario Roberto Duran Ortiz

Surnommé « colosse de l’Amérique », l’Aconcagua est le sommet le plus élevé d’Amérique du Sud et donc de la Cordillère des Andes avec ses 6 962 mètres de hauteur. Il est flanqué d’un climat aride et de vents parfois très violents rendant son ascension compliquée. La première ascension officielle a été réalisée par l’alpiniste suisse Matthias Zurbriggen en 1897.

Le Puncak Jaya

Crédits : Wikimedia Commons/Alfindra Primaldhi

Ce sommet situé en Indonésie est le moins élevé de cette liste avec ses 4 884 mètres, mais reste le plus haut en Océanie et un des rares endroits au monde à présenter des glaciers sous des latitudes équatoriales. Bien que découvert au début du XVIIe siècle, le Puncak Jaya n’a été gravi pour la première fois qu’en 1962 en raison d’un accès particulièrement difficile. C’était lors de l’expédition menée par l’explorateur autrichien Heinrich Harrer.

Le Kilimandjaro

Crédits : Pixabay/FoxyCoxy

Situé en Tanzanie, le Kilimandjaro est la plus haute montagne d’Afrique avec ses 5 892 mètres d’altitude. Véritable symbole du continent, ce sommet est particulièrement connu pour la calotte glaciaire située à son sommet. Par ailleurs, celle-ci disparaît progressivement et de façon accélérée depuis le début du XXe siècle, pour ne vraisemblablement plus exister d’ici à 2050, voire plus tôt selon certaines estimations.

L’Everest

Crédits : Pixabay/Crazy777

Ce sommet situé à la frontière entre le Népal et la Chine (Tibet), l’Everest est tout simplement le « toit du monde » et de l’Himalaya avec ses 8 850 mètres de hauteur. Entouré d’autres hauts sommets très célèbres, à savoir les monts K2 (8 611 m), Lhotse (8 545 m) et Annapurna (8 091 m), l’Everest a été vaincu pour la première fois en 1953 par le Néo-Zélandais Edmund Hillary et son sherpa Tenzing Norgay.

Le mont Vinson

Crédits : Wikimedia Commons/Christian Stangl

Ses 4 892 mètres ne font pas de ce sommet le plus impressionnant, mais sa localisation en dit long sur son climat et incarne sa spécificité. En effet, le mont Vinson est le point culminant de l’Antarctique ! Seulement découvert en 1958 lors d’un survol aérien, cette montagne n’a été vaincue qu’en 1966 par l’américain Nicholas Clinch et trois autres alpinistes composant son équipe.

En vidéo :

Sources : CalamoniquePhilippegatta