in ,

Voici Goliath, l’araignée la plus terrifiante au monde !

Crédits : Ryan Somma sur Flickr

Cette araignée est assez répugnante. Il se pourrait même qu’il s’agisse là de l’araignée la plus dégoûtante du monde. Même les non-phobiques ne devraient pas rester indifférents !

Si l’araignée Goliath ou Theraphosa blondi est considérée comme étant l’araignée la plus repoussante, c’est peut-être parce que celle-ci est la plus grande mygale jamais découverte sur Terre avec ses trente centimètres d’envergure et son poids compris entre 120 et 170 grammes.

Ses crochets de deux centimètres de longueur délivrent un venin neurotoxique heureusement peu actif sur l’être humain même si la douleur sera tout de même très intense en cas de morsure. Son pelage est également une arme puisque celui-ci est très urticant. Ainsi, de fortes et douloureuses démangeaisons peuvent se produire si une partie sensible du corps (yeux, muqueuses) entre en contact avec le pelage de l’araignée.

Les femelles vivent entre 6 et 15 ans, avec un record de 28 ans enregistré pour une araignée d’élevage. Cependant, les mâles vivent seulement entre 3 et 6 ans. Côté ponte, la maturation est de moins de deux mois et chaque portée compte entre 100 et 400 œufs, une joyeuse compagnie !

Si cette araignée fait très peur, il faut savoir que celle-ci a élu domicile dans la forêt tropicale humide d’Amérique du Sud. Ainsi, on la rencontre surtout au Brésil, au Vénézuéla ou encore en Guyane française. L’homme ne fait pas partie de ses victimes puisque l’araignée Goliath se nourrit principalement d’insectes en tout genre, d’oiseaux, de grenouilles ainsi que de petits mammifères, voire quelques serpents.

L’araignée Goliath reste tout de même beaucoup moins dangereuse que l’araignée-banane (Phoneutria) par exemple. Cette dernière, présente dans les plantations de bananes d’Amérique latine, est capable d’inoculer un venin contenant deux toxines capables de causer une asphyxie ainsi qu’une perte du contrôle musculaire.

Voici l’extrait d’une émission de National Geographic traitant de l’araignée Goliath :

Sources : Ma Chaine ÉtudianteLa Dépêche