,

Tesla va construire le plus grand projet de stockage de batterie au lithium-ion au monde

Crédits : iStock

Tesla construira bien le plus grand projet de stockage de batterie au lithium-ion au monde en Australie du Sud, une région en proie à de nombreuses coupures de courant. Elon Musk a encore frappé.

La firme Tesla, pilotée par le célèbre Elon Musk (SpaceX, hyperloop), annonçait il y a quelques jours avoir été sélectionnée suite à un appel d’offres par le gouvernement de l’Australie-Méridionale pour y installer la plus grande batterie lithium-ion du monde. Tesla s’est engagée à déployer d’ici décembre ses unités de stockage Powerpack pour offrir une capacité de 100 mégawatts et 129 mégawatts-heures. Cette installation sera couplée aux fermes éoliennes installées par l’entreprise française Neonen, à Hornsdale, près de Jamestown.

L’idée est ici de fournir aux particuliers (Powerwall), aux entreprises ou aux collectivités (Powerpack) un système leur permettant de recueillir et surtout de conserver l’énergie renouvelable afin de pouvoir la restituer en continu, un problème récurrent pour cette région de l’Australie habituée aux coupures de courant. « À la fin d’ici décembre 2017, ce système sera le plus grand projet de stockage de batterie au lithium-ion dans le monde et fournira suffisamment d’énergie pour plus de 30 000 foyers », affirme Tesla dans un communiqué de presse. Au total, 788 Powerpack contenant chacun 16 batteries lithium-ion seront déployés dans la région.

Crédits : Tesla

Le fondateur et chef de la direction de Tesla, Elon Musk, est évidemment ravi de cette affaire. Dans un tweet, Musk a fièrement annoncé que le système Hornsdale Powerpack serait « le système de batterie de puissance le plus puissant au monde ».

Mais Elon Musk n’est pas le seul à s’enthousiasmer de ce projet. Selon le Sydney Morning Herald, le Premier ministre australien Jay Weatherill s’attend à ce que cette « collaboration extraordinaire s’inscrive dans la durée, stabilise le système énergétique de l’État et abaisse le prix de l’électricité ». Tesla affirme par ailleurs que le projet pourrait se finaliser en cent jours seulement. En mars dernier, Elon Musk s’était même engagé à réaliser le projet gratuitement si le délai n’était pas tenu.

Source