,

Le téléphone que vous n’aurez plus jamais à recharger est né !

Capture vidéo

Une équipe de chercheurs annonce avoir conçu le premier téléphone sans batterie, puisant l’énergie nécessaire dans les signaux radio ambiants.

Serait-ce une révolution ? Depuis dix ans les smartphones se font de plus en plus minces, de plus en plus puissants, mais une chose n’évolue quasiment jamais : la batterie de votre appareil. Vous pourriez sous peu ne plus avoir à surveiller la petite icône rouge qui vous fait tant râler et ne plus chercher votre chargeur sans cesse. En effet, vous n’en auriez plus besoin. Des chercheurs de l’université de Washington à Seattle ont en effet conçu le premier téléphone portable fonctionnant sans batterie pouvant envoyer et recevoir des appels en utilisant seulement quelques microwatts de puissance puisés dans l’air ambiant. C’est un premier pas vers une potentielle révolution, fruit de nombreuses années de recherches.

Outre le confort d’utilisation résultant de cette absence de batterie, ce sont également les situations d’urgence qui sont ici visées. Imaginez que vous deviez appeler les secours, mais que votre smartphone soit éteint, incapable de se rallumer. Votre smartphone puiserait ici son énergie en interceptant les ondes radio qui baignent dans l’air ambiant. Il ne s’agit là que d’un prototype qu’il faudra perfectionner, mais la technologie semble bel et bien fonctionner. Et pour le prouver, les chercheurs ont même passé un appel Skype.

« Nous avons conçu ce que nous croyons être le premier téléphone mobile qui ne consomme quasiment aucune énergie », explique Shyam Gollakota, professeur agrégé à l’École Paul G. Allen d’Informatique et Ingénierie à l’Université de Washington et coauteur de cette étude. « Nous devons repenser fondamentalement la façon dont ces appareils sont conçus ».

La technique utilisée s’inspire ici de celle utilisée par les espions soviétiques pendant la guerre froide pour mettre les Américains sur écoute. Les micros dissimulés interceptaient en effet les ondes radio traversant l’air pour s’alimenter de manière autonome. Le but consiste à supprimer l’une des étapes les plus fondamentales et assurément la plus gourmande en énergie en repensant la façon dont les transmissions cellulaires classiques sont effectuées et en convertissant des signaux analogiques captés par le microphone de votre téléphone en données numériques relayées sur le réseau mobile.

Source