,

Les jeunes consomment quatre fois moins de fruits et légumes que leurs grands-parents

Crédits : iStock

Aujourd’hui, les plus jeunes consomment pratiquement quatre fois moins de végétaux que leurs grands-parents. D’une manière plus générale, la recommandation concernant les cinq fruits et légumes par jour est respectée par seulement un quart des Français.

Durant l’été, nous avons plus l’occasion de nous fournir en fruits et légumes de saison et de varier nos saveurs. Cependant, malgré les marchés et autres étals proposant ces produits, les consommateurs se montrent de plus en plus boudeurs. Cette baisse de la consommation serait principalement liée au manque de temps selon une enquête (PDF/4 pages) du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CREDOC).

Si le temps apparaît comme une raison prépondérante, il y a surtout l’argent, et ce malgré le fait que la croissance du pays semble repartir et que la crise semble s’être terminée. En réalité, la consommation de fruits et légumes en France n’a jamais été aussi faible. Cette situation s’est installée alors que depuis une dizaine d’années, il est préconisé de manger cinq fruits et légumes chaque jour, un conseil apparaissant un peu partout dès qu’il est question de faire de la publicité pour un produit alimentaire.

En effet, une campagne de communication à ce propos a été lancée en 2007 dans le cadre du Programme national nutrition santé. Pour le CREDOC, il ne s’agit pas là d’un échec total, mais la situation actuelle est bien réelle. Le taux d’adultes consommant cinq fruits et légumes par jour est passé de 27 à 31 % en 2010 tandis qu’en 2015, ce même taux est tombé à 25 % !

Les Français consomment aujourd’hui 80 grammes de fruits par jour, incluant notamment les compotes et fruits au sirop, ainsi que 80 grammes de légumes et 200 ml de jus de fruit. L’enquête du CREDOC stipule également que les Français les moins enclins à respecter la préconisation sont issus de familles composées de deux enfants ou plus dont le niveau d’éducation est bas et vivant dans la partie nord du territoire. Néanmoins, aussi étrange que cela puisse paraître, les taux de consommation de fruits et légumes les plus bas se trouvent dans le sud de la France, des régions très maraîchères et fruitières.

En réalité, il s’agirait plutôt d’un phénomène générationnel : les personnes nées entre 1967 et 1976 consommaient environ 145 grammes de légumes et 100 grammes de fruits par jour à l’âge de 25 ans. Au même âge, leurs enfants nés entre 1987 et 1996 consomment aujourd’hui près de 50 grammes de légumes et 45 grammes de fruits quotidiennement. Cela représente une quantité trois fois moins élevée pour les légumes et moitié moins pour les fruits !

Sciences : ConsoGlobeFrance Info