, ,

Messieurs, vous comptez vous marriez ? Préparez-vous à grossir !

Crédits : iStock

Une étude menée par des chercheurs britanniques estime que les hommes ont tendance à s’alourdir durant la période suivant le mariage et la parentalité. Il s’agit d’un phénomène qui s’expliquerait par des raisons aussi physiologiques que psychologiques.

D’une manière générale, un événement mettant à l’épreuve nos sentiments peut occasionner des effets sur le mental et le physique. Bien qu’il s’agisse d’un événement heureux, le mariage serait-il néfaste pour la ligne masculine ? C’est en tout cas ce que semble indiquer une étude menée par des scientifiques de l’Université de Bath (Royaume-Uni) dont les résultats ont été publiés dans la revue Social Science and Medicine le 12 juin 2017. Il s’agissait de comprendre les effets physiologiques du mariage sur les hommes.

Les chercheurs ont mené l’enquête sur 8 729 hommes durant une longue période (entre 1999 et 2013). Les situations maritales étaient variées et intégraient des hommes célibataires, mariés avec on sans enfants ou encore divorcés. Il s’avère qu’en s’intéressant seulement au poids ou plus précisément à l’Indice de masse corporelle (IMC), les chercheurs ont relevé un impact significatif du mariage sur la balance en ce qui concerne les hommes.

Ainsi, 90 % des hommes ayant participé à l’étude étaient mariés et ces derniers ont bel et bien pris plus de poids que les hommes célibataires. Il faut également savoir que ces quelques kilos s’accumulent durant les trois premières années suivant le mariage et n’arrivent pas subitement. La dimension psychologique est donc très présente, mais dans le cas d’un divorce, l’inverse se produit. Un divorce fait donc perdre du poids, qu’il soit d’ailleurs libérateur ou démoralisant, ce qui s’avère au passage assez étrange.

La parentalité a également son rôle à jouer selon les chercheurs, mais la prise de poids chez l’homme pendant la grossesse de sa compagne n’a pas été vraiment prouvée scientifiquement dans l’étude.

Sources : France SoirLe Figaro