,

La Nébuleuse d’Orion, une véritable pouponnière d’étoiles

R. Friesen, Dunlap Institute; J. Pineda, MPIP; GBO/AUI/NSF

Une équipe d’astronomes a récemment partagé l’image d’un vaste filament de gaz où naissent de jeunes étoiles à 1200 années-lumière de la Terre dans la crèche stellaire de la nébuleuse d’Orion.

Au cours d’un travail collaboratif visant à explorer les principales régions de formation d’étoiles dans la moitié nord de la Ceinture de Gould (un anneau de jeunes étoiles et de nuages de gaz qui couvrent tout le ciel et qui traversent la constellation d’Orion), des astronomes ont récemment capturé une image (présentée ci-dessous) qui nous montre des molécules d’ammoniaque entassées dans un filament d’une cinquantaine d’années-lumière de longueur détecté par des observations radio réalisées par le télescope Green Bank Telescope, en Virginie-Occidentale.

L’image est ici combinée à une image de la nébuleuse d’Orion prise avec le Wide-field Infrared Survey Explore, le télescope infrarouge de la NASA. Parmi des milliers de données récoltées, le visuel permettra d’en apprendre davantage sur les mécanismes de formation stellaire : « Nous avons encore dû mal à comprendre comment de grands nuages de gaz dans notre Galaxie s’effondrent pour former de nouvelles étoiles », explique Rachel Friesen, coauteur de cette étude dont les premiers résultats ont été publiés sur le site de préimpression arxiv.org. « Mais l’ammoniac est un excellent traceur pour le gaz dense qui forme des étoiles et ces cartes d’ammoniac nous permettront de suivre les mouvements et la température de ce gaz. C’est essentiel pour déterminer si les nuages et les filaments de gaz sont stables ou s’ils subissent un effondrement pour former de nouvelles étoiles ».

Dans cette image composite combinant les images radio du GBT et les observations infrarouges de WISE, le filament des molécules d’ammoniaque apparaît en rouge et le gaz de la nébuleuse d’Orion apparaît en bleu. Crédits : R. Friesen, Institut Dunlap; J. Pineda, MPIP; GBO /AUI/NSF

Ce coin de l’espace fascine aujourd’hui toujours autant professionnels et amateurs. Outre sa beauté resplendissante, cette région de l’espace nous permet d’étoffer nos connaissances concernant les processus de formation stellaire. Il y a quelques semaines les vestiges de la formation d’un groupe d’étoiles massives étaient notamment observés par une équipe d’astronomes dans la nébuleuse, nous montrant non seulement que des explosions stellaires se produisent au moment de la mort, mais aussi de la naissance des étoiles.

Source