in

Environnement : ces trois aliments tuent la planète !

Crédits : Récolte d'avocat Hass / Crédits : Pixabay

Aujourd’hui véritables aliments tendance érigés au rang de véritables stars, l’avocat, le quinoa ainsi que le kale voient non seulement leur prix augmenter, mais également leur culture devenir massive au point d’exercer une grande pression sur l’environnement et sur les sociétés.

Selon une tribune publiée sur le site High Snobiety, certains aliments reviennent à la mode et deviennent très plébiscités. Ceci influe sur le prix de ces denrées et leur exploitation qui grandit dans des conditions qui deviennent petit à petit intolérables.
L’avocat en est l’exemple typique. Il a connu un regain d’intérêt depuis quelques années avec les « avocado toasts » (toast à l’avocat) dont raffolent les Américains.

Au Mexique, l’avocat est néanmoins source de préoccupation environnementale puisque des forêts de conifères sont détruites au profit de l’agrandissement des cultures. Il faut également rappeler que la culture d’avocat nécessite un apport en eau deux fois plus important, ce qui occasionne des problèmes de déshydratation de la faune et la flore situées aux alentours. L’avocat mexicain est également en lien avec les criminels qui réclament des sommes d’argent aux producteurs et on note une situation assez similaire en Nouvelle-Zélande.

Le quinoa ou « graine sacrée des Incas » est une plante traditionnelle cultivée en Amérique du Sud. À la base de nombreux plats boliviens et péruviens, cette pseudo céréale a vu son prix tripler entre 2006 et 2013 ! À Lima, capitale du Pérou, l’engouement autour du quinoa a été énorme dès que les producteurs ont compris les enjeux liés à l’exportation vers l’étranger. Le cercle vicieux est alors en route puisque les réserves de quinoa du pays ont fondu, contraignant la population à acheter de l’alimentation en provenance des fast-foods qui est certes importée, mais surtout moins onéreuse.

Enfin, il est possible d’évoquer le Kale, une variété de chou vert ancien devenue la coqueluche des stars américaines depuis quelques années. Longtemps oublié dans notre pays, ce chou est particulièrement apprécié pour ses qualités nutritionnelles et sa contenance réduite en calories. Après ce regain d’intérêt aux États-Unis, les prix ont également flambé et ce chou habituellement réservé aux classes populaires est désormais un produit presque luxueux !

Sources : Le ParisienHuffingtonPostFrance InfoGlobal Voices