in

Expérimentez ce documentaire en réalité virtuelle pour comprendre le changement climatique en Europe

Crédits : NASA / Jet Propulsion Laboratory

Nous parlons souvent du réchauffement climatique comme ces conséquences se produisaient seulement loin de notre continent. Cependant, partout en Europe, le changement climatique contraint les habitants et les animaux à faire un choix : rester ou partir.

Dans le nord de l’Europe, les rennes ont faim et dans le sud, les réserves naturelles se changent petit à petit en déserts. Il ne s’agit pas ici d’une simple dystopie, mais bel et bien d’une réalité d’aujourd’hui. Le journal Euronews désire faire la lumière sur ce que déclarent les médias et les politiques d’une façon plutôt spéciale : en utilisant la réalité virtuelle.

Euronews nous invite donc à explorer l’Europe en nous plongeant dans une expérience de réalité virtuelle, une sorte de documentaire multiple traitant des problèmes liés au réchauffement climatique et des actions humaines destinées à tenter d’en prévenir les dangereuses conséquences.

Pour démarrer l’expérience, rendez-vous ci-dessous :

L’expérience proposée par Euronews permet de visionner sept différents documentaires en utilisant un casque de réalité virtuelle, une tablette ou un ordinateur. Est préconisée l’utilisation du WiFi et d’écouteurs pour une expérience plus agréable. Sur une carte, il est également possible de choisir une destination relative à un des documentaires.

Les sept documentaires traient de sujets différents localisés aux quatre coins de l’Europe, dont certains sont déjà assez connus :

— Le coffre-fort géant de Svalbard qui sauverait l’humanité si le pire devait arriver
— Les scientifiques qui travaillent pour assurer la survie des vins français aux changements climatiques
— Le nouveau quartier de bord de mer à Hambourg construit derrière des protections anti-inondations
— L’accélération de la désertification des zones humides en Espagne
— Comment les glaciers italiens reculent
— Les milliers de rennes affamés en Suède
— Les digues qui protègent 12 millions de hollandais

Sources : Euronews