, ,

Ils dessinent les futurs meubles de la colonisation martienne

Crédits : MAD Architectures

Un cabinet d’architectes pense déjà à l’ameublement qui équipera l’intérieur des logements dans lesquels les premiers colons habiteront. Le groupe a présenté une collection inspirée du futur établissement de l’homme sur Mars.

Coloniser la planète Mars et ne pas savoir comment aménager son intérieur, impensable ! Le cabinet d’architectes MAD basé en Chine et poids lourd local fondé en 2004 a présenté la fameuse collection de meubles martiens à l’occasion de l’exposition de design international Design Miami/Basel qui s’est déroulée du 13 au 18 juin 2017.

Baptisé MAD Martian Collection, ce projet est à l’origine une idée de Ma Yansong, fondateur du cabinet MAD. L’intéressé s’est posé des questions sur la colonisation de Mars et la façon dont les colons pourraient aménager leur intérieur. Ainsi, il s’agissait de cerner les souvenirs que ceux-ci voudraient emporter et les éléments à recréer.

« Je n’ai jamais été sur Mars… Que découvrirons-nous sur place ? Un paysage rouge, un horizon calme, des glaciers ? (…) Je veux apporter un peu de Terre sur Mars », déclare Ma Yansong.

Le cabinet MAD s’est curieusement intéressé à un phénomène du futur en s’inspirant du passé puisque la MAD Martian Collection semble avoir une allure appartenant au XXe siècle, une vision du futur similaire à celle des années 1950 à 1970.

« Pendant la conception de la collection, les équipes ont décidé d’utiliser un métal fluide, ultra réfléchissant, suggérant la capacité des pièces à répondre aux environnements changeants tout en exprimant la nostalgie d’une culture humaine », peut-on lire sur la page du projet.

La MAD Martian Collection a été commissionnée par la galerie ALL de Los Angeles. Wang Yu, cofondateur de la galerie, salue Ma Yansong et indique que son « travail architectural est tellement avant-gardiste que cela donne l’impression au public d’avoir atterri dans un autre monde ».

Vraisemblablement, de plus en plus de designers et de marques s’approprieront Mars au fur et à mesure que la colonisation spatiale se rapprochera de la réalité. Dernier exemple en date, le constructeur automobile allemand Audi ayant imaginé la manière dont la Lune pouvait être aménagée en une sorte de station-service de l’espace.

Voici les visuels de la collection de meubles :

Crédits : MAD Architectures
Crédits : MAD Architectures
Crédits : MAD Architectures
Crédits : MAD Architectures
Crédits : MAD Architectures

Sources : L’ADNBiba Magazine