in

Cette vidéo immersive a été réalisée pour créer de l’empathie chez nos députés

Crédits : capture d'écran Youtube / Secours Catholique

Une association française a créé une vidéo plongeant le spectateur dans le quotidien d’une mère de famille vivant dans la précarité. Proposée au visionnage via un Cardboard, la vidéo immersive a pour but d’occasionner de l’empathie chez les députés et leur montrer la réalité du quotidien de familles monoparentales.

Nombreux sont les Français pensant que les députés sont déconnectés de la réalité de « monsieur tout le monde ». Souvenez-vous lorsque Jean-François Copé pensait qu’un simple pain au chocolat se vendait entre 10 et 15 cents d’euro à la boulangerie ! Par ailleurs, de nombreux députés sont complètement incapables de donner le prix d’une baguette de pain ou d’un vulgaire ticket de métro.

Face à ce constat alarmant, le Secours Catholique a décidé d’agir afin de montrer le quotidien difficile d’un bon nombre de Français en prenant comme exemple un cas assez extrême : une famille monoparentale tenue à bout de bras par une mère. Le film immersif à 360 degrés baptisé 24 heures de bonheur a été tourné dans ce but.

D’une durée de 3 minutes et 37 secondes, le film met en scène une maman luttant chaque jour afin d’offrir un peu de dignité à son garçon. Clairement, le Secours Catholique espère générer de l’empathie chez les députés afin de leur donner un peu plus d’élan à combattre la précarité et la pauvreté, une initiative soutenue par le député socialiste Dominique Potier ainsi que par la députée REM Aurore Bergé.

Ainsi, pas moins de 577 Cardboard seront bientôt distribués aux députés de l’Assemblée Nationale et une bonne partie d’entre eux devraient alors pouvoir découvrir le mal impactant des milliers de familles françaises. Il s’agit d’une idée loin d’être ridicule dans la mesure où la réalité virtuelle permet une immersion telle que les émotions de la personne incarnée peuvent être ressenties par l’utilisateur.

Ce film représente tout de même autre chose que les dossiers et autres rapports débordant de statistiques impersonnelles, n’est-ce pas ? Voici le petit film immersif en question :

Sources : Réalité VirtuelleLe Figaro